LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Jouer Tchekhov

59 min
À retrouver dans l'émission

Micha Lescot et Marina Hands, répétitions d'Ivanov
Micha Lescot et Marina Hands, répétitions d'Ivanov Crédits : Thierry Depagne - Radio France

Des personnages fragiles, défaits, comme au bord d’eux-mêmes, qui avouent souvent avoir peur de tout mais qui rêvent sans cesse d’art, de théâtre, d’amour absolu. Des personnages de la province russe qui décrivent leur quotidien, leurs jours monotones, leur vie de famille, l’attachement à la maison familiale qui sera un jour vendue ou qu’on devra quitter, mais aussi l’exaltation de la campagne, de la nature, des animaux, de la forêt, c’est tout cela le monde intime de Tchekhov. On reconnaît tout de suite sa voix, l’ambiance de ses pièces, l’élégance des sentiments qu’il peints. La Mouette, Platonov, Ivanov, Oncle Vania, tant de pièces qui résonnent d’éléments biographiques, avec des échos d’un texte à l’autre, des miroirs, des obsessions, des sentiments fugitifs et universels, comme la solitude, l’empathie, la mélancolie, la tendresse, le comique aussi, bien souvent. » Son enfance malheureuse, sa pauvreté, un père tyrannique et violent, sa santé fragile, Et cette façon qu’il a eue de pouvoir transgresser tout cela, en devenant médecin et écrivain, toujours curieux, toujours à l’écoute, avec un inlassable appétit d’apprendre, d’aller voir ce qui se passe dans la tête des autres, de regarder, de faire partager. Dans "Lettre à un voisin érudit", une de ses premières nouvelles, écrite en 1880, il déclare : « Toute découverte me torture comme un petit clou dans le dos. Bien que je sois ignorant et un châtelain à l’ancienne, , néanmoins vaurien décati que je suis, je m’occupe de sciences et de découvertes que j’opère de mes propres mains et je remplis ma tête biscornue, mon crâne bizarre de pensées et d’un ensemble de connaissances sublimes. La Mère Nature est un livre qu’il faut lire et voir. J’ai opéré nombre de découvertes par ma propre intelligence, des découvertes qu’aucun réformateur n’a encore inventées…. » La médecine est ma femme, la littérature est ma maîtresse, aimait-il dire aussi. C’est à travers des comédiens qui se sont un jour appropriés la langue et le monde de Tchekhov que ce Carnet nomade se bâtira ce soir. Anton Tchekhov et son oeuvre unique, irremplaçable.Invités : Marina HandsMicha LescotMarcel Bozonnet Acteurs dans IVANOV, mise en scène de Luc Bondy au Théâtre de l’Odéon. Jusqu’au 1er mars et du 7 avril au 3 mai 2015Rodolphe Abraham-Kremer pour « J’ai terriblement envie de vivre » qui s’est donné au Théâtre du Petit St-Martin.Rodolphe Dana pour PLATONOV, au Théâtre de La Colline, mise en scène de Rodolphe Dana. Jusqu’au 11 février 2015.

Musiques : Chernoe the black par Jena LubichGenchina par BratschTerminator par LeningragGorazde par Prowpuskovic (instrumental)

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......