LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Lisbonne vue par Antonio Tabucchi

58 min
À retrouver dans l'émission

Le carnet nomade d'aujourd'hui est un "Hommage à Antonio Tabucchi", avec la rediffusion d'une promenade à Lisbonne et dans l'Alentejo que j'avais faite avec Antonio Tabucchi, pour retrouver tous les personnages et les lieux de son roman Requiem qu'il avait écrit en portuguais, un de ses plus beaux romans qui mêle rêve, fantaisie et réalité. Cette émission est un portrait radiophonique d'Antonio Tabucchi qui vient de mourir à Lisbonne, à l'âge de 68 ans.

Il restera un des plus importants écrivains de la littérature contemporaine, avec cet art qu'il avait d'être entre plusieurs lieux et plusieurs langues, le français, l'italien et le portugais, rendant ainsi hommage lui-même à Fernando Pessoa, qui aura été un de ses guides littéraires majeurs. Se promener ainsi avec lui dans Lisbonne ou à l'embouchure du Tage, partager une conversation avec un vendeur de loterie ou goûter à une recette de l'Alentejo, c'est entrer de plain-pied dans les coulisses de sa création romanesque. C'est aussi dire combien sa mort nous affecte aujourd'hui.

  • "C'était en 1995, à Lisbonne, avec Antonio Tabucchi. Près de nous, son roman "Requiem', qui est une promenade dans Lisbonne avec le surgissement de la présence de Pessoa. Antonio Tabucchi entre dans les yeux de Pessoa et traverse le Portugal avec lui. Ce carnet entrera à nouveau dans les lieux décrits par le roman, la Place du Commerce, le Musée d'Art ancien, la Maison du Porto, un restaurant post-moderne, une cave où se réunissent des fadistes, le marché aux puces qu'on appelle ici la foire aux voleurs, le train pour Cascais, l'Alentejo, la rencontre avec une comtesse, un moment à Evora. Le jeu sera de faire vivre un roman par ses sons et par ses personnages inventés en les rendant charnels, en essayant de les retrouver aujourd'hui dans la réalité, avec bien sûr comme une mélodie lancinante,la voix des crieurs de loterie qui semblent rythmer la mémoire du Portugal. Un carnet nomade en hommage à Fernando Pessoa, une ville vue et racontée par Antonio Tabucchi."*

(Une rediffusion du 05/12/2003)

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......