LE DIRECT
Pierre Alechinsky dans son atelier

Proust plus que jamais

59 min
À retrouver dans l'émission

Pour accompagner le centenaire de la publication de "Du côté de chez Swann", premier tome de "A la recherche du Temps perdu", le Carnet nomade accueillera Pierre Alechinsky qui a très élégamment "orné" "Un amour de Swann" ; ainsi que les écrivains Claude Arnaud et Olivier Wickers.

Pierre Alechinsky dans son atelier
Pierre Alechinsky dans son atelier Crédits : Colette Fellous - Radio France

"Un homme qui dort tient en cercle autour de lui le fil des heures, l'ordre des années et des mondes. Il les consulte d'instinct en s'éveillant et y lit en une seconde le point de la terre qui l'occupe,le temps qui s'est écoulé jusqu'à son réveil; " Pour accompagner le centenaire de la publication de "Du côté de chez Swann", premier tome de "A la recherche du Temps perdu", le Carnet nomade accueillera Pierre Alechinsky qui a très élégamment "orné" Un amour de Swann, dans une belle édition, grand format, broché cousu, qui sera en librairie le 17 Octobre, Claude Arnaud pour "Proust contre Cocteau", Olivier Wickers pour "Chambres de Proust" et Jean-Yves Tadié pour un inédit de Marcel Proust, "Lettres à sa voisine", 23 lettres adressées à Madame Williams qui habitait au 3ème étage du 102 Boulevard Haussmann, adresse devenue mythique puisque c'est là que Proust a écrit sa Recherche….

Pierre Alechinsky pour ses illustrations d'Un amour de Swann , à paraître le 17 octobre aux éditionsGallimard Jean-Yves Tadié pour l'avant-propos de Lettres à sa voisine , de Marcel Proust , à paraître le 17 octobre aux éditions Gallimard Claude Arnaud : Proust contre Cocteau  Ed. Grasset Olivier Wickers : *Chambres de Proust * ed. Flammarion

Le peintre raconte comment il s'y est pris pour "orner" le roman Un amour de Swann. Pendant deux mois il n'a pas pu se résoudre à dessiner quoi que ce soit et au moment de prendre son téléphone pour annoncer qu'il renonçait à ce projet :

J'avais le téléphone dans la main droite et un crayon dans ma main gauche et pendant la première, deuxième, troisième, quatrième sonnerie, j'ai fait un petit dessin dans la marge et j'ai immédiatement raccroché. Je me suis aperçu, au fond, sans aucune idée, que je pourrais me promener dans les marges puisqu'au fond, dessiner dans les marges c'est un peu ma spécialité. Pierre Alechinsky

Le temps intervient évidemment dans la peinture. Un trait monotone, un trait qui serait fait au même rythme tout le temps, ça anéantit le temps. Il faut qu'on puisse dans le tracé d'un dessin, lire le temps passé avec les accélérations et les ralentis. Pierre Alechinsky

*A signaler * :

Hors-série Luxe de "Combray", premières épreuves corrigées, 1913 ( fac-similé et transcription)

Dans le cadre de La Nuit Blanche : "Proust et moi", rencontres avec des écrivains qui raconteront leur lien à Proust. A l'Ecole Supérieure des Beaux-Arts, 13 quai Malaquais.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......