LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Sabine Audrerie : Les bibliothèques imaginaires

4 min

De Babel ou d’Alexandrie, les bibliothèques inspirent les écrivains. Figures centrales ou décor anecdotique,elles révèlent l’humeur de l’époque. Dans la littérature, les cas foisonnent : L'Ombre du vent de l'espagnol Carlos Ruiz Zafon et son "Cimetière des livres oubliés", Le Nom de la Rose d'Umberto Eco...Surtout, le mythe borgésien diffusant dans l'inconscient créatif, la plupart de ces représentations expriment avant tout la peur de l'extinction de la culture. La crainte de la destruction de l'édifice et par là de l'universalité du savoir. "Ce que tous ces écrivains cherchent, c’est le livre perdu, témoigne Jean-Marie Blas de Roblès. C’est une métaphore de la recherche de la vérité et du livre caché dont la lecture pourrait changer le monde, ou donner les clés de la compréhension du monde. "Mais aujourd'hui, au-delà de la fiction, la bibliothèque est aussi un paradigme, pouvant inspirer des réalisations concrètes. Le chercheur et professeur à l'Ecole Normale de Lyon Jean-Michel Salaün montre que l’histoire de l’indexation, la genèse du Web et sa structure arborescente, se sont fait en regard de la bibliothèque. Un modèle que Google a réussi à monétiser à l’échelle mondiale, en suivant exactement le même fonctionnement : "acquisition, indexation, catalogage, service de recherche et lecture… à l’échelle d’une industrie du IIIe millénaire ". S.A.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......