LE DIRECT

En route pour Paris

4 min
À retrouver dans l'émission

L'exclamation nous est connu, voire rebattu : "Paris, à nous deux !" s'écriait Rastignac du haut de la montagne aux martyrs, dit aussi Butte Montmartre. Mais l'histoire qui est en découle reste toujours passionnante.

Montmatre en 1909
Montmatre en 1909

Car chaque écrivain recrée son lieu, à tout le moins son art d'y vivre, d'y jouir ou d'y souffrir, d'y créer et d'y mourir. Comment dresser un portrait de l'artiste en cité, c'est ce que dépeint, au travers de nombreux exemples (Cocteau, Duras, Prévert, Proust, etc..) la collection "Paris des écrivains" des éditions Alexandrines. Avec ses deux plus récentes parutions, Dumas et Modiano, signées Claude Schopp ou Béatrice Commangé, s'offrent à nous deux pratique antagonistes de lire Paris : Pour Dumas, Paris est une prise de guerre, une terre de conquête, une scène dramatique, moins le lieu d'un drame intime que d'une expérience collective : querelles théâtrales ou barricades révolutionnaires, bal masqué ou épidémie de choléra. Rien de cela avec Modiano qui fait de Paris le parcours d'un jeu de piste intime, un labyrinthe de la mémoire douloureuse où tout ne vaut qu'en regard d'une vision propre. Pas de hauts-faits ou de carrefours fameux, les lieux, souvent anodins, sont parés d'une mystérieuse vertu, magnétisés par la mémoire. Dumas, Modiano, deux manières d'être la ville.

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......