LE DIRECT

Hisse et ho, Martiano !

4 min
À retrouver dans l'émission

Selon des observations récentes, Mars aurait abrité, il y a 4 milliards d'années, un océan sur son hémisphère nord. Océan qui se serait maintenu beaucoup plus longtemps que prévu à la surface de la planète, suffisamment pour voir apparaître des formes de vie.
Je vais vous demander un petit effort d'imagination : imaginez vous sur un voilier rudimentaire, sous un soleil légèrement voilé de quelques nuages d'altitude... vous naviguez, le regard fixé sur l'horizon, vous distinguez au loin d'abord une ligne un peu plus épaisse, puis un rivage qui se dessine... vous êtes bientôt arrivé à bon port, sauf que ce rivage est rouge, terre de sienne, et pour cause. Vous êtes sur Mars, il y a environ 4 milliards d'années.

vue d'artiste de l'océan martien
vue d'artiste de l'océan martien Crédits : NASA

C'est la conclusion que tirent les équipes de la NASA et de l'Agence Spatiale Européenne après avoir scruté la planète rouge grâce à des télescopes à infra-rouge. Il y aurait eu sur Mars, à cette époque, un océan qui couvrait une vaste partie de l'hémisphère nord, jusqu'à 20%... 1/5ème de la surface totale de Mars... avec une profondeur moyenne de 140 mètres, mais des fosses jusqu'à 1600 mètres, ce qui serait à peu près équivalent à notre mer Méditerranée.

Océan qui se serait progressivement évaporé dans l'espace, mais beaucoup plus lentement que prévu, en environ un milliard et demi d'années. C'est bien plus de temps que ce qu'il a fallu à la vie pour apparaître sur Terre. Ce qui conduit ces mêmes astrophysiciens à envisager l'existence possible, aux alentours de cette époque, de colonies de petits martiens... alors, pas des petits bonhommes verts qui font akakakak, mais au bas mot des bactéries ou de la vie microscopique, voire plus si affinités.

Mais alors, allez vous me dire, avec la sagacité matinale qui vous caractérise... qu'est-ce qui lui est donc arrivé à cet océan martien pour qu'il disparaisse comme ça ?

En fait, les chercheurs se sont appuyés sur la présence de calottes glaciaires sur les pôles de Mars – vous ne le saviez peut-être pas mais sur Mars aussi, il y a un pôle Nord et un pôle Sud couverts de glace - pour essayer d'en conclure l'éventuelle présence, antérieure, d'un océan. Et leurs analyses ont montré que non seulement, Mars avait perdu au cours de son histoire beaucoup plus d'eau que ce qu'ils n'imaginaient jusqu'alors, jusqu'à 6 fois et demi la quantité d'eau actuellement contenue dans la calotte glaciaires, mais surtout, que l'eau de Mars était beaucoup plus lourde et qu'elle était donc restée beaucoup plus longtemps... que la planète, en somme, a été nettement plus humide, donc plus habitable, que tout ce que l'on supposait jusqu'à présent.

Qu'est-ce que c'est que de l'eau plus lourde ? Eh bien c'est un isotope de l'eau, une molécule presque pareille, mais pas tout à fait.

Vous vous souvenez certainement de vos cours de chimie de 6ème, la formule de l'eau, c'est H2O... 2 molécules d'hydrogène pour une d'oxygène... eh bien l'eau a un isotope qui est HDO. Hydrogène, Deutérium, Oxygène. Le Deutérium, c'est comme l'Hydrogène, un atome tout simple, mais avec un neutron en plus. Il est donc plus lourd.

Ce qui explique que dans cet océan martien, ce soit l'eau normale, H20 qui se soit évaporée dans l'espace en premier puis, beaucoup plus lentement, l'eau lourde. C'est en perdant son atmosphère – Mars étant trop petite pour la conserver durablement - que la planète rouge a également perdu la pression nécessaire pour conserver l'eau à l'état liquide à sa surface. Et a donc, in fine , perdu ses océans.

Voilà, je sais pas vous, mais imaginer qu'il y a eu des petites choses qui nagent, ou qu'on a pu, pour un voyageur intersidéral en pause dans son trajet, faire un peu de voile à la surface de Mars, ça me réjouit. Ca va me faire ma semaine.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......