LE DIRECT

La Terre perd la boussole

3 min
À retrouver dans l'émission

Vous savez, parce que vous avez été scout, que le nord et le sud sont des pôles magnétiques, c'est-à-dire qu'ils attirent l'aiguille aimantée d'une boussole pour vous aider à retrouver votre chemin dans la course au trésor dans la forêt, non sans vous être fait quelques couronnes au genou.

Ce Nord et ce Sud magnétiques ne sont pas exactement superposables au Nord et au Sud géographiques, et pour cause, le champ magnétique de la Terre est légèrement mouvant et assez inégal sur la surface du globe.

inversion du champ magnétique
inversion du champ magnétique

Mais, plus inquiétant, il décroit, et il décroit de plus en plus vite. Cela fait plus de 1500 ans qu'on sait que le champ magnétique de la terre est en constante diminution, mais les géophysiciens estimaient jusqu'à présent qu'il diminuait de 5% par siècle... or, les dernières mesures montrent qu'il diminue de 5% par décennie !

Alors, qu'est-ce que ça va changer... ? Pour le comprendre, il faut remonter un peu loin dans l'histoire de notre planète. En fait, le pôle Nord et le pôle Sud se sont déjà inversés à plusieurs reprises, il y a très très longtemps.

Le champ magnétique terrestre est généré par un effet de dynamo du cœur de la planète, qui est constitué de métal en fusion. Et cette dynamo de temps en temps, se ralentit, s'arrête et repart, ce qui a pour conséquence de diminuer le champ magnétique de la Terre pendant une courte période (entre 1000 et 10 000 ans) avant que ça ne reparte et parfois, avec les pôles sans-dessus-dessous - c'est une inversion - ou au même endroit qu'avant - c'est une excursion.

En général, le modèle est le suivant : les pôles sont stables pendant de longues périodes, qu'on appelle des CHRONS, ou des SUPERCHRONS, et puis il y a une successions d'inversions ou d'excursions sur une courte période avant de repartir pour une longue stabilité.

La dernière inversion de pôles a eu lieu il y a 800 000 ans, mais depuis, il y a eu 7 excursions, c'est-à-dire des perturbations du champ magnétique qui ont aboutit au retour du Nord au Nord et du Sud au Sud...

Quel est donc le problème aujourd'hui ? Et bien c'est ce qu'on appelle la « transition de polarité », c'est-à-dire la période d'affaiblissement du champ magnétique qui précède une inversion ou une excursion... parce que le champ magnétique est essentiel pour la Terre. C'est lui qui nous protège des radiations du Soleil. Sans champ magnétique, notre planète serait balayée par les vents solaires et serait totalement sèche, comme Mars ou la Lune.

Or le champ magnétique diminue de plus en plus vite, comme je vous le disais, ce qui pousse les géophysiciens à rapprocher l'échéance de la prochaine inversion des pôles, qui pourrait survenir d'ici un à deux milliers d'années.

Rien de vraiment très grave pour nous, puisque même pendant la période d'inversion, le champ magnétique ne disparaît pas totalement, il se divise en plein de mini-pôles nord et sud avant de se restabiliser. Pas de risque donc de se prendre un immense coup de sirocco solaire qui nous lyophiliserait en quelques mois à peine. En revanche, il n'est pas impossible que cette baisse du bouclier magnétique terrestre endommage, voire perturbe un certain nombre de satellites, et d'activité de communication dans la très haute atmosphère.

Qu'est-ce que ça va changer, donc ? Et bien cette accélération va pousser la communauté scientifique à des observations plus précises des variations d'intensité du champ magnétique terrestre, ce qui pourrait permettre d'anticiper, voire de s'aventurer à une prédiction de la prochaine inversion polaire.

Et qu'est-ce que ça va changer pour vous... ? Et bien ça risque d'être un chouya plus compliqué de retrouver votre route la prochaine fois que vous vous égarez dans la forêt...

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......