LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Loup y es-tu ? ou la bête du Gévaudan

3 min
À retrouver dans l'émission

Bien des lustres avant Jack l'éventreur et Landru, un serial-killer redoutable dévasta la France non des villes, mais des campagnes : la Bête du Gévaudan.

"La Bête attaquant une femme", gravure sur cuivre, vers 1765.
"La Bête attaquant une femme", gravure sur cuivre, vers 1765.

Faisant, entre 1764 et 1767, pas moins de 250 victimes, femmes ou enfants, tuées ou mutilées, la "Bête" accéda de son vivant à une stature mythique. Chassée par l'élite cynégétique française, harcelée par toute une région, pistée, piégée, blessée puis, finalement abattue la "Bête" se révéla être, en réalité, un groupe d'animaux entre chien et loup, tous de taille hors-norme. Présentés empaillés au roi lui-même, objet de chansons, contes et récits en tout genre, la "Bête" assure, au sein de la France des Lumières, le retour d'un refoulé archaïque, une figure des anti-Lumières : image d'un far-west rural étranger à la culture parisienne, objet de superstition et de pratiques dévotes, monstres mythiques et légendaires à l'heure de l'Encyclopédie , la mort de la Bête sonnerait-elle la fin de l'âge des ténèbres. Que non. Bête avant, Bête après et encore plus cruelle, celle du Gévaudan vaut surtout pour la construction mythologique qui en assure la survie.

Tout le dossier est parfaitement analysé et illustré par ce grand "gévaudanologue" qu'est l'historien Jean-Mac Moriceau dans La Bête du Gévaudan - la fin de l'énigme ?  paru aux éditions Ouest-France. À mentionner également, l'article de Michel Meurger sur la "Bête" paru dans le dernier numéro de la revue Le Visage vert .

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......