LE DIRECT

Tout est dans la croûte

3 min
À retrouver dans l'émission

Alors que nous avons passé des heures, que dis-je, des jours la semaine dernière les yeux levés au ciel à scruter les moindres reliefs de la comète Tchouri grâce à l'épopée Rosetta/Philae, à la recherche, ni plus ni moins, des origines de la vie sur terre, une équipe de scientifiques de l'université de Duisberg-Essen en Allemagne, elle, ne s'est pas laissé séduire par les charmes interstellaires et a publié une toute autre théorie dans la revue Origins of Life and Evolution of Biospheres : et si la vie, au lieu de venir de l'espace, venait en fait du fin-fond des océans et de la croûte terrestre ?

croûte océanique
croûte océanique Crédits : UsGov

Il y a, grosso modo, 2 grandes théories qui concernent l'apparition de la vie sur terre : la première, qui vient de l'espace, considère que la vie a une origine exogène, que nous sommes vous, moi et tous les animaux que vous vous délectez de manger, ainsi que les délicieux légumes dont j'ai fait ma principale pitance... bref, que tout ça vient en fait de l'espace, et a été apporté sur Terre il y a très très longtemps, il y a environ 4 milliards d'années lors du Grand Bombardement Tardif, une époque où les planètes de notre système solaire ont été percutées par de nombreuses météorites qui ont déposé, sur notre sol, des molécules carbonées et autres ingrédients qui ont conduit à la formation des premiers acides aminés - ce sont les toutes premières briques du vivant.

D'ailleurs, Philae – que vous aimez tant, Marc – a envoyé dans ses tous derniers rapports avant son passage en hibernation, la confirmation qu'il y avait bien, sur la comète Tchouri, des molécules organiques complexes, dont la nature exacte reste encore à définir - ce qui pourrait valider cette théorie exogène.

L'autre théorie, c'est une théorie endogène/de l'intérieur. En gros, dans la soupe primordiale qui recouvrait notre belle planète bleue à ses origines, les molécules ont fini par s'assembler sous l'influence du rayonnement UV du soleil ou du champ électriques d'éclairs, pour finir par former ces fameux acides aminés ; c'est le postulat de l'expérience de MILLER, qui a d'ailleurs été reproduite par ordinateur par deux physiciens, dont un français de l'Institut Curie il y a quelques semaines, ce qui pourrait valider cette théorie endogène.

C'est donc une extension de cette théorie endogène que proposent aujourd'hui ce géologue et ce chimiste allemands, en évoquant le rôle de la croûte terrestre. Vous savez, la croûte terrestre, ce sont les plaques tectoniques, qui passent l'une sous l'autre, qui font remonter à la surface la lave qui se situe en dessous... bon...

Et bien tout au fond des océans, autour de cette croûte, les deux chercheurs ont trouvé tous les éléments propices à l'apparition de la vie : de l'eau donc, du dioxyde de carbone, de la chaleur, de gaz sous pression, bref, un parfait petit laboratoire de chimie organique.

Et les expériences qu'ils ont menées n'ont pas seulement abouti à la création d'acides aminés mais, c'est un peu technique, de vésicules, c'est-à-dire de proto-cellules, la formes primordiales des cellules... c'est un peu le point de rupture sur la recherche de la formation de la vie : comment des molécules linéaires, même complexes comme les acides aminés, se sont « refermées », se sont créées une membrane qui sépare un intérieur d'un extérieur,. pour finir par constituer des cellules.

Voilà donc qui donne un sérieux atout à cette théorie de la croûte, et oui c'est sérieux ce matin, pourtant dieu sait que j'avais en tête un nombre incalculable de blagues avec le mot croûte mais non, j'avais juste envie de vous apprendre quelque chose, simplement, de vous raconter d'où tout ça avait commencé, vous, les animaux que vous mangez, et même Mathieu CONQUET... vous n'êtes finalement, tous autant que vous êtes, peut-être rien d'autre que de vagues résidus de croûte... voilà, je l'ai faite. En vous remerciant.

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......