LE DIRECT

Tu n'as rien vu à Waterloo !

3 min
À retrouver dans l'émission

Napoléon n'est pas un homme, c'est un signe, un signe mystérieux dont on cherche le sens.

Water
Water Crédits : Radio France

"Face de Dieu dans les ténèbres" pour Léon Bloy, capo mafia pour Henri Guillemin, Usurpateur pour les uns, pionnier de la modernité pour les autres. Ogre, tyran, archange, génie ? On ne sait. Et chacun de ses actes nous apparaît nimbé de la même énigme, la bataille de Waterloo, 18 juin 1815, au premier chef. D'où l'intérêt de l'anthologie qui paraît dans la collection Folio/Histoire : _Waterloo, Acteurs, historiens, écrivains _pour nous offrir une vision exhaustive et périscopique de l'événement. Toutes visions s'y croisent et s'y feuillettent : celle de l'empereur comme celles de ses vainqueurs, Blücher ou Wellington, visions "à ras d'homme" d'officier d'un camp ou de l'autre, analyse stratégique des historiens militaires, idéologiques des plumes politiques tel Thiers ou Lamartine, transfigurations poétiques ou récits romanesques. Tout y est. Le dossier est bouclé, mais la question reste posée : que s'est-il bien passé, ce jour-là, dans la plaine belge entre 11h30 et 20h30 ?Chronique de François Angelier

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......