LE DIRECT

Un pas en avant

3 min
À retrouver dans l'émission

Une équipe de chercheurs allemands a mis au point une "télécommande à piétons" : via deux électrodes reliées à un smartphone, ce système permet d'orienter le parcours de marcheurs inattentifs.
C'est ma semaine transhumanisme, que voulez-vous, il y a des semaines comme ça où on aimerait être un peu plus que ce que l'on est, ou plutôt des semaines où se tissent des correspondances, des intrications étranges, des parallèles involontaires... bon, ça va encore me valoir les foudres de nos auditeurs chéris qui ne sont pas très enclins à s'imaginer avec des puces dans les mains, des yeux mutants pour voir dans la nuit ni totalement convaincus par la perspective de payer leurs courses avec un scan rétinien.

télécommande à piétons
télécommande à piétons

Mais que voulez-vous, puisque vous parliez de série ce matin, et que je viens de terminer l'excellent The Knick, la série de Steven SODERBERGH qui raconte les pérégrinations d'une équipe de chirurgiens à New York au début du 20ème siècle, avant la découverte de la pénicilline... des chirurgiens qui tentaient d'inventer à grands renforts d'essais ratés sur des patients infortunés, ce que serait la chirurgie moderne (et je ne vous parle pas de la scène d'ouverture extrêmement explicite sur l'opération d'un placenta praevia sur une malheureuse jeune femme enceinte, il est très nettement trop tôt pour convoquer ces images). Eh bien j'y ai vu une sorte de signe, de correspondance avec ces biohackers, ces groupes de défricheurs, d'expérimentateurs qui essayent, dans leurs laboratoires participatifs, d'anticiper un futur probable avec plus ou moins de succès, et en laissant derrière eux en tout cas nettement moins de macchabées que l'équipe du docteur THACKERY magistralement interprété par Clive OWEN.

Revenons-en donc à nos moutons.

Qui n'a pas été, autour de cette table, agacé par ces marcheurs somnambules, le téléphone vissé à la main, en train de taper un SMS sans regarder devant eux, ce zombies des temps modernes à qui le Japon a même dédié des voies spéciales sur la chaussée pour éviter les embouteillages et les collisions.

Tête baissée, yeux rivés à l'écran, il vous est certainement même déjà arrivé, Marc, accro à Twitter que vous êtes, de rater le trottoir ou de vous tromper de rue.

L'invention dont je vais vous parler est faite pour vous. C'est une équipe de chercheurs allemands qui en est à l'origine. Et leur postulat est assez simple : si on reliait le téléphone à la trajectoire. Ou plus précisément, si nos mouvements étaient orientés par ce même téléphone sur lequel nos yeux sont rivés, ce qui pourrait permettre au marcheur de progresser en toute quiétude, sans se soucier ni de son chemin, ni des obstacles qui le jalonnent.

Un GPS à être humain, en quelques sortes.

Et la mise en pratique est assez simple : il suffit de fixer une paire d'électrodes sur un muscle, le sartorius, c'est le muscle le plus long du corps humain, qui contrôle le mouvement de rotation de la hanche vers l'extérieur. Ces électrodes sont ensuite reliées à une application sur ledit téléphone. Une impulsion sur l'une d'entre elles permet de déporter la marche vers la gauche, une impulsion sur l'autre, vers la droite.

Et vous voilà avec entre les mains une petite télécommande à trajectoire. La vidéo postée par l'équipe de chercheurs est assez éloquente. Les marcheurs, les yeux bandés, sont tout bonnement télécommandés dans une pièce, dans un parc... il suffit de marcher et hop, petite impulsion, virage à droite, virage à gauche. L'étape suivante est de rentrer le parcours dans une application de navigation, et vous pourrez en toute quiétude envoyer SMS, tweets, regarder votre série préférée tout en marchant sans avoir à vous soucier le moins du monde de votre itinéraire.

Alors ensuite, évidemment il y a les autres occupants de la chaussée, voire les obstacles que l'on rencontre traditionnellement sur un parcours à pied que je ne listerai pas ici, et qui risquent d'être compliqués à anticiper.

Bon, je vous l'accorde, tout cela est certainement un peu imbécile. Mais voilà. On est vendredi. Et imaginer qu'en vous volant votre téléphone portable, je pourrais vous faire faire le tour de la Maison de la Radio et vous télécommander à l'envi, ça m'a rappelé la fin des Sorcières d'Eastwick avec Jack NICHOLSON en pantin humain, et je dois vous avouer, Marc, que ça m’a fait un peu bicher.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe
Production

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......