LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Un petit chocolat, monsieur ?

4 min
À retrouver dans l'émission

"Vous reprendrez bien un petit chocolat ?"... sauf si vous êtes le gros monsieur dans le Sens de la Vie des Monty Python, bien sûr... au cas où vous ne connaissiez pas cette scène, je vous suggère d'attendre une heure un peu plus tardive pour aller la chercher sur internet.

fèves de cacao
fèves de cacao Crédits : SuperManu

Marc, ce matin, je vais transformer ce studio de radio en laboratoire, depuis le temps que je rêve de jouer au petit scientifique en blouse blanche. Je vais me servir de vous pour mener une expérience qui a pour but de révéler, à tous nos auditeurs, le secret insoupçonné de la mémoire encyclopédique que déploie chaque matin devant vos oreilles ébahies notre cher Brice COUTURIER, et dans le même temps de montrer les effets néfastes du manque de sommeil sur l'apprentissage et la mémorisation à court terme, grâce à vous Marc.

Pour commencer, je vais donner le carré de chocolat à Brice... tenez...

Vous Marc, vous n'aurez rien du tout...

Vous pouvez réaliser cette expérience de chez vous aussi, pas de risque d'explosion ni de dégagement d'effluves soufrées nauséabondes qui risqueraient de vous gêner vis à vis de vos voisins pendant plusieurs jours, il suffit de vous munir d'un jeu de carte et d'un petit carré de chocolat.

Maintenant je vais vous demander de mémoriser cette suite de cartes.

(roi de pique, six de cœur, roi de cœur, 6 de trèfle, as de carreau, dame de pique, dame de carreau, sept de cœur)

Très bien. On y reviendra tout à l'heure.

La raison pour laquelle, si cette expérience est probante, Brice devrait en sortir haut la main, c'est parce que Brice a un vice caché : c'est un grand consommateur de chocolat.

Et pas de chocolat au lait plein de sucre et de graisses saturées bas de gamme, de chocolat fort en cacao, vous savez, ce chocolat très amer. Ce qui crée l'amertume dans le chocolat, c'est une substance naturelle, les flavanols, contenus dans les fèves de cacao, mais aussi dans le thé vert, dans le raisin ainsi que dans plusieurs autres fruits comme les mûres, les cerises ou les abricots dans une moindre mesure.

Or, une équipe de chercheurs de l'université de Columbia vient de démontrer, dans un article publié dans la revue Nature Neuroscience, que la consommation régulière et à forte dose de flavanols permet de lutter contre le déclin cognitif lié à l'âge, et plus précisément contre la difficulté à mémoriser et à apprendre qui apparaît aux alentours de la soixantaine mais qui commence en réalité à se manifester dès la trentaine.

Ils ont ainsi donné de très fortes doses de flavanols, pendant trois mois à un groupe de personnes âgées de 50 à 69 ans, et de très faibles doses à un deuxième groupe test, et au terme des trois mois, les personnes de plus de 60 ans qui avaient consommé les fortes doses de flavanol avaient retrouvé une capacité de mémorisation d'une personne entre 30 et 40 ans.

Les flavanols influeraient en fait sur une zone du cerveau, qui s'appelle le gyrus dentelé, qui se situe dans l'hippocampe en permettant une meilleure irrigation sanguine.

Comme toujours, ces résultats demandent maintenant à être confirmés sur des panels plus importants.

Je vous propose maintenant de vérifier en direct sur notre petit panel des Matins... Marc ? Brice ?

Bon de toutes façons le protocole de cette étude était totalement biaisé, ce n'est évidemment pas un carré de chocolat qui fait la différence... et les quantités de flavanols contenues dans le chocolat industriel sont en fait assez basses.

Quoi qu'il en soit, si vous cherchiez un prétexte pour vous goinfrer de chocolat, vous l'avez, préférez les chocolats avec de forts taux de cacao et de faibles doses de sucre, et si vous êtes en région parisienne, je viens de vous donner le prétexte idéal : vous n’avez qu’à dire que vous allez tester votre mémoire au Salon du Chocolat tout le week-end Porte de Versailles, tiens.

L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......