LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Benjamin Grosvenor, et le piano valse

5 min

Dances Benjamin Grosvenor
Dances Benjamin Grosvenor Crédits : Radio France

A 22 ans Grosvenor signe son 3ème disque de récital chez DECCA, un programme bâti tout autour de la danse. Valse bien sûr, mais aussi gigue et sarabande chez Bach, quelques mazurkas de Scriabine (pièces de jeunesse) et même le tango españa d’Albéniz : tout pour l’épreuve des rythmes et du temps. Un temps maitrisé et riche pour Benjamin Grosvenor, remarqué à 11 ans, il faisait ses débuts au Carnegie Hall de New York à 13 ans, mais confiait au Guardian « ne pas se trouver si doué ». Grosvenor a pourtant largement dépassé l'image du petit génie précoce et l'on comprend pourquoi Diapason parle d’un « perlé à se damner » à propos de la fantaisie en arabesques sur le Beau Danube Bleu, étourdissante. Il y a comme des tempêtes dans ce jeune pianiste, ce que montrent la photo de couverture du disque (où l'on voit non pas un pianiste mais trois, le regard fixe du jeune homme et deux silhouettes déjà en mouvement) et son interprétation des deux polonaises de Chopin, édifice central du disque. « Les œuvres de Chopin sont des canons enfouis sous de fleurs » avait écrit Robert Schumann, on est tenté de dire que ce disque sent la poudre.

Extraits diffusés :

Enrique Granados : 8 Valses poeticos, Presto

Adolf Schulz-Evler : Arabesques sur le Beau Danube Bleu de Johann Strauss

Frederic Chopin Polonaise en fa dièse mineur, op.44

Morton Gould : Boggie Woogie Etude

Disque : Dances – Benjamin Grosvenor (DECCA)

concerts :

10 nov. à Nancy (Salle Poirel)

2 février à Paris (Salle Gaveau)

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......