LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Blur, le retour grand flou

6 min

Réunion de l’équipe disjointe : le groupe phare de ladite ‘britbop des années 90’ à nouveau réuni en studio, 16 ans après 13 , leur dernier disque au complet paru en 1999, voilà pour les chiffres. Titre de cet album surprise : The Magic Whip . Le premier coup à siffler c’est ce titre, Lonesome Street mais avez-vous bien écouté les mots de Damon Albarn ?

<source type="image/webp" srcset="data:image/jpeg;base64,/9j/2wBDACgcHiMeGSgjISMtKygwPGRBPDc3PHtYXUlkkYCZlo AjIqgtObDoKrarYqMyP/L2u71////m8H////6/ b9//j/2wBDASstLTw1PHZBQXb4pYyl Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj/wAARCAAqACkDASIAAhEBAxEB/8QAGQABAAMBAQAAAAAAAAAAAAAAAAECBAUD/8QAIRAAAgEEAgIDAAAAAAAAAAAAAAECAxESIQRBMTIiQlH/xAAVAQEBAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAf/EABgRAQADAQAAAAAAAAAAAAAAAAABESEC/9oADAMBAAIRAxEAPwDjqLfhFl6Y47T8lE2uz3VJOjnGTyfQFPs3j0R7RxUdrs0w4NaTWTsjNUTp1HFN6BVK4tdFSbv9IAGmlX1CEYq9/JmNHDcI11Ko7KOyTkFW7EpRjZt4s5fOjnVlUivitXKcjkS5FXTtG iJSjGi6bd5DiM06nWcAFAAAAAAAAH/2Q== "data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/04/04832e95-ecaf-11e4-adec-005056a87c89/838_aaa.webp"class="dejavu"><img src="data:image/jpeg;base64,/9j/2wBDACgcHiMeGSgjISMtKygwPGRBPDc3PHtYXUlkkYCZlo AjIqgtObDoKrarYqMyP/L2u71////m8H////6/ b9//j/2wBDASstLTw1PHZBQXb4pYyl Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj/wAARCAAqACkDASIAAhEBAxEB/8QAGQABAAMBAQAAAAAAAAAAAAAAAAECBAUD/8QAIRAAAgEEAgIDAAAAAAAAAAAAAAECAxESIQRBMTIiQlH/xAAVAQEBAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAf/EABgRAQADAQAAAAAAAAAAAAAAAAABESEC/9oADAMBAAIRAxEAPwDjqLfhFl6Y47T8lE2uz3VJOjnGTyfQFPs3j0R7RxUdrs0w4NaTWTsjNUTp1HFN6BVK4tdFSbv9IAGmlX1CEYq9/JmNHDcI11Ko7KOyTkFW7EpRjZt4s5fOjnVlUivitXKcjkS5FXTtG iJSjGi6bd5DiM06nWcAFAAAAAAAAH/2Q== " alt="The Magic Whip" class="dejavu portrait" data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2015/04/04832e95-ecaf-11e4-adec-005056a87c89/838_aaa.jpg" width="224" height="225"/>
The Magic Whip Crédits : Radio France
« Il doit y avoir ce moment à nouveau » (ou ce temps à nouveau si vous êtes Jean-Louis Aubertiens) Intéressant d’entendre dès les premiers mots s’opposer produit de masse et démarche underground. BLUR toujours dans le flou, même pour expliquer ce nouveau travail : fruit du hasard et d’un moment de désœuvrement (une histoire de concert annulé en Asie, le groupe – qui rejoue ensemble mais n’a pas prévu de nouvelles chansons – se retrouve coincé à Hong-Kong et enregistre en studio). Tout cela il y a deux ans, ne devait jamais sortir mais voilà les bandes retravaillées par Graham Coxon, le guitariste et leur producteur historique Stephen Street.

Nonchalance et élégance, toujours là… mais il n’y a pas que des O O dans ce nouvel album de BLUR, Damon Albarn philosophe même, et pose les questions d’un père à ses enfants dans le bien nommé There are too many of us (nous sommes trop nombreux), chante son angoisse des écoutes, de la surveillance lors d’un voyage en Corée du Nord (Pyongyang ).

Dans une interview pour le Sunday Times (http://www.thesundaytimes.co.uk/sto/culture/music/article1544038.ece) le chanteur regrette l'absence de messages dans la musique pop actuelle « Les jeunes artistes ne parlent que d'eux-mêmes, et pas de ce qui se passe dehors. C'est une génération selfie, qui ne dit que des platitudes» et de pointer ce vide dans contexte d'élections générales prochaines. Cœur ouvert et de terracota comme cette chanson…

Terracota heart, le sens plastique toujours à l’œuvre chez BLUR, dont les pochettes d’album sont à elles seules des œuvres d’art (voir : Parklife, Modern Life Is Rubbish, Leisure). Au premier degré parfois puisque Julian Opie avait même fait leur portrait pour un best-of. Ici un cornet de glace en néon joue sur le double sens du titre : « Magic whip » c’est la crème fouettée dont on fait des glaces en cornets, mais aussi des feux d’artifices en Asie… c’est l’enseigne pas cher mais aussi l’élément lumineux chez Claude Lévêque ou Lucio Fontana, le néon « qui illumine et néantise » (http://www.franceculture.fr/emission-l-atelier-de-la-creation-neon-neon-2012-10-09) c’est la musique « floue » : tout à la fois adulte et innocente.

Extraits diffusés :

Lonesome Street

Go Out

Terracota Heart

Ong Ong

album : The Magic Whip (Warner)

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......