LE DIRECT

Brébant, Boussiron : Bartòk duel (et réconciliation)

4 min

Bartok
Bartok Crédits : Radio France

« A la Yougoslave » c’est le nom de cette courte pièce de Belà Bartòk, tirée de Mikrokosmos, que vous entendez ici. Alors vous me direz Bartok au clavecin et guitare électrique ca ne va pas de soi mais si, la preuve avec ce disque entrepris par Xavier Boussiron et Marie-Pierre Brébant. Présentation, une fois n’est pas coutume d’abord par la guitare : Xavier Boussiron vous l’avez peut-être entendu sur cette antenne en qualité d’auteur et metteur en scène de théâtre, fanatique de Francis Picabia et « musicien analphabète » selon ses mots, « Au cœur du mystère » on dira puisque c’était le titre d’un de ses livres, à ses côtés (ou plutôt en face) Marie-Pierre Brébant claveciniste aussi passionnée de Scarlatti que de Ray Manzarek (l’un n’empêche pas l’autre). Au programme donc Bartók compositeur attaché aux musiques traditionnelles, tout indiqué pour une série de disque appelée « folklore savant #1» on écoute la Danse Hongroise.

« En voilà une bonne source de malaise » aurait dit Xavier Boussiron on voyant le paquet des partitions de Mikrokosmos réunies par Marie-Pierre Brébant. 153 pièces (avec des difficultés graduelles, des croisements de main, des hommages à Bach ou Couperin) des petites pièces -rarement plus d’une ou deux minutes- que Bartók destinait à son fils Peter. « C’est un portrait atomisé que tend le père à son fils ; sa propre tête atomisée sur un piano » est-il écrit dans les notes. Œuvre de transmission et de réconciliation peut-être, une fois encore les notes du disque rappellent l’essentiel avec ce proverbe Hongrois « La suggestion est l'art d'enseigner »

Là vous n’écoutez plus Bartók mais toujours Marie-Pierre Brébant au clavecin et Xavier Boussiron (à la guitare et autres instruments) la composition est de ce dernier, le titre suffit à ce que je n’en dise pas plus : « Un playboy de pur style Bulgare ». Autoportrait peut-être. On se quitte avec la seule autre composition qui ne soit pas de l’auteur du Château de Barbe-Bleue sur ce disque Bartók « Mikrokosmos » (vous l’aurez compris ce n’est pas une intégrale mais un voyage subjectif proposé par Xavier Boussiron) : Un été dans les Carpathes…

Hasard ou pas, il paraît qu’un petit train de forestiers, un train à vapeur, roule encore dans les Carpates.

Extraits diffusés :

A la Yougoslave

Danse Hongroise

Un playboy de pur style Bulgare

Un été dans les Carpathes

Belà Bartòk, Mikrokosmos par Xavier Boussiron, Marie-Pierre Brébant (Suave Records)

Disque vinyle et CD en exemplaires limités, deux indications :

Walrus

34, Rue de Dunkerque, 75010 Paris

01 45 26 06 40

La page facebook : « Xavier Boussiron appreciation society »

Lien : exposition « Tombe la neige » d’Arnaud Labelle-Rojoux, à la galerie Loevenbruck, jusqu’au 31 janvier 2015

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......