LE DIRECT

Chassol : le grand sol

6 min

Chassol Big Sun
Chassol Big Sun Crédits : Radio France

“Harmoniser le réel” ce n’est plus paroler les sons de la nature mais tirer de chaque source sonore (oiseaux, parleur, conques ou falaise...) sa musique interne. C’est tout le projet de Christophe Chassol.
Chassol tout court, pianiste, compositeur, collaborateur de Sébastien Tellier et même d'un certain Franck Ocean, c’est aussi et surtout un auteur, qui propose depuis plusieurs années des « ultrascore » : partitions et musiques nourries des sons, des images qu’il part tourner dans différents endroits du monde.

Après la Louisiane et puis l’Inde, Chassol est parti en Martinique, l’île natale de ses parents, avec un ingénieur du son une réalisatrice (Johann Levasseur et Marie France Barrier). Résultat ce Big Sun, le grand soleil. On devrait dire grand sol puisqu’apparemment le soleil résonne en sol dièse selon des astrophysiciens. (on en apprend tellement à l’écoute du disque et du musicien, voir ici : www.chassol.fr/) Bravo Chassol.

Big Sun comme un carnet de voyage cinématographique plein de couleurs, d’oiseaux, de plantes et de voix qui chantent. Vous entendiez Pipo Gertrude, du groupe Malavoi, qui parle des oiseaux et les siffle, voici la flûte de Mario Masse dans un cimetière, scène emprunte d’étrangeté et de grace, à l’image des captations hantées de Vincent Moon.

Big Sun de Chassol c’est aussi un disque plein de mouvements, de danse comme de pensée. On s'en doute a l'écouter, Chassol a entendu Aimé Césaire, Edouard Glissand et Gilles Deleuze. Mais il y a surtout beaucoup de cinéma dans la musique de Chassol, cinéphile attentif et précis (il cite à la fois les musiques sous tension de Jerry Goldsmith et le rapport image-son chez Johan van der Keuken). Chassol qui réalise par ailleurs la musique du film "Lamb" de Yared Zeleke cette année en sélection officielle à Cannes (premier éthiopien sélectionné au festival dit-on)

Retour au Grand Soleil et à la Martinique, avec par la parole du poète et diseur Joby Bernabé :

importance de l’organe phonatoire … Il y a aussi une dramaturgie dans cet album de Chassol en trois volets : la nature avec les oiseaux d’abord, puis la culture avec le créole, les parties de domino et les parleurs, poètes ou rappeurs. Enfin la troisième partie - et il faut la voir projetée avec les musiciens pendant le concert - (plus qu’un ciné-concert puisque la musique advient par le son des images) c’est le carnaval, “synthèse culturelle” comme l’explique Chassol. On se quitte avec les paroles de Samaké Remillon, sur une plage, un soir, soleil couché, encore brillant.

extraits diffusés :

Pipornithology part II

Mario Part II

Organe Phonatoire

Samak

Chassol “Big Sun” (Tricatel)

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......