LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Du bruit qui pense

4 min

Rougir
Rougir Crédits : Radio France

« Déplacement de foule et mouvement de plaque, bienvenue dans la grande symphonie »

Il y a un souffle dans cette chanson signée Kevin Le Bars, mais parle-t-il de la place de la République, de ces dernières semaines ou d’une épiphanie toute différente, un peu amère ? si vous écoutez jusqu’au bout il parle d’une « symphonie de sédentaires insatisfaits ». Toujours est-il que lorsque vous écoutez une chanson, elle devient forcément la vôtre, même si c’est très fugace, l’entente.

Ce jeune chanteur Kévin Le Bars publiait récemment 5 nouvelles chansons sous le titre "Rougir". Bon verbe pour l’air du temps « rougir » : on pense au fer, aux armes et ce qui attise l’épiderme, colère ou honte. J’essaie ici de faire rougir le fragment fameux de Victor Hugo « la musique c’est du bruit qui pense » pour montrer qu’elle peut-être tellement plus que du papier peint sonore, donner l’occasion de penser ou de s’entendre. La preuve ici avec un autre François. « Ayan Filé » ou la rencontre entre le groupe Frànçois & the Atlas Mountains et plusieurs musiciens Burkinabés, (Papa Djiga Boubacar, Luc Kyenbreogo et Sanou Darra) dialogue capté au Centre Culturel Français de Ouagadougou. Un rêve de voyage africain raconté par Frànçois sur lequel Sanou Darra a ajouté un chant traditionnel burkinabé, qui dit ceci "regardez-nous, on arrive, faites attention à nous". Difficile d’être plus à propos, ici place de la République.

Cette chanson, fruit d’un voyage pendant l’été 2013, une tournée organisée par les Instituts français de Cotonou (Bénin), Dakar (Sénégal), Ouagadougou (Burkina Faso) et Addis-Abeba (Ethiopie), pour collaborer avec des musiciens locaux. Vous pourrez trouver une partie du résultat de ces rencontres dans un format interactif, « L’Homme tranquille » (on est très loin du film de John Ford) sur LeMonde.fr à partir de demain. Sinon en disque sur leur label Domino.

Pour finir sur cette idée de chanson comme objet de pensée, ce sont des Belges qui signent le grand détournement de l’année, une reprise en forme de révélation, ou comment en déplaçant Daniel Balavoine vers la cold wave, vous transformez (sans changer un ligne au texte) un tube de réussite en chanson sordide, l’idéal de célébrité tourne ici au rêve glaçant.

Extraits diffusés :

« La Grande Symphonie » Kevin Le Bars EP Rougir à écouter ici : http://www.kevinlebars.fr/

« Ayan Filé » Frànçois & the Atlas Mountains - L’homme Tranquille (Domino)

« Le Chanteur » (D.Balavoine) par Carl et les hommes boites (compilation La Souterraine Vol 4.)

Une série de concerts de Frànçois & The Atlas Mountains avec leurs alter ego africains (demain le 20 janvier, à Lannion ; le 22, à Lens ; le 24, à Saint-Cloud)

« Le chanteur » par Carl et les hommes boites :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......