LE DIRECT

Gontard ! : Détournement, archives et talk-over

5 min

Gontard!
Gontard! Crédits : Radio France

Il cite Deleuze et boucle des archives video, pique dans sa discothèque personnelle pour les musiques (il revendique ne savoir jouer d'aucun instrument sinon d'un sampler) : GONTARD! artisan du "fait-maison" se formule comme « archiviste pop et talk over incessant ». Pirate de la sonothèque globale et auteur crispé, il reprend parfois des succès comme Johnny Guitare de Peggy Lee qu’il traduit mot à mot en français ou détourne Que Reste-t-il de nos amours ? de Charles Trenet, mais ce sont surtout ses textes qu’on retient au final. S’il applique en musique la formule célèbre de Proudhon « la propriété c’est le vol », son entreprise d’appropriation ne masque pas un style personnel très libre qui l’autorise même à parler de Révolution ou même ralentir le Careless Whisper de George Michael pour en faire une chanson d'amour crue, pleine de haine pour les Bébé Rockeurs. L'accumulation des chansons étranges, parfois poignantes ou très drôles, produit enfin une œuvre, singulière et déroutante.

extraits diffusés :

Romans-sur-Isère

Bébé Rockeur - Careless Whisper

La meilleure du disque

Joyeux Noël

Rivoluzionari

Disque : Gontard! (Mostla Mixtape – Sorry But Home Recording Records)

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......