LE DIRECT

Ibibio Sound Machine : contes nigérians et funk électrique

5 min

Ibibio Sound Machine
Ibibio Sound Machine Crédits : Radio France

Ce n'est pas tout à fait Amazing grace à la mode Afrique de l'Ouest que vous écoutez, mais une chanson sur Amazing grace, avec sa mélodie, et chantée en langue Ibibio. Une langue qui vient de l'état d'Akwa Ibom, au Sud Est du Nigéria, que la chanteuse Eno Williams, jeune anglo-ghanéenne, a voulu mettre au centre de son groupe Ibibio Sound Machine, l’occasion de rappeler ses début comme chanteuse de gospel dans sa famille à Calabar. Les anglais d’Ibibio Sound Machine, c'était une des découvertes des Transmusicales de Rennes en décembre dernier, leur album est paru en février, avec ce titre en fer de lance : Yak Inek Unek, Let's Dance. Funk, afro-beat, electro le son hybride d'Ibibio Sound Machine garde aussi une touche de highlife, grâce notamment à la guitare du ghanéen Alfred Bannerman, pilier du groupe Osibisa. De quoi est-il question dans les paroles d’Ibibio Sound System ? De morale surtout, puisque ce sont au départ des contes transmis par la mère de la chanteuse à sa fille : Prodigal son (Ayen Ake Feheke) réadapte le récit du retour du fils prodigue, tandis que Woman Of Substance (Awuwan Itiaba), encourage les femmes à faire entendre leur voix et à contester le patriarcat. Il est question d’une tortue manipulatrice qui vient à bout d’un roi (Nsaha Edem Kit), et même d’un poisson qui parle, The Talking Fish (Asem Usem Iyak). Le merveilleux électrique.

extraits diffusés :

Ibio Spiritual

Let's Dance (Yak Inek Unek)

I'm Running (Nya Fehe)

The Talking Fish (Asem Usem Iyak)

concerts : 29 juin au festival Rencontres et racines à Audincourt 8 août 2014 à Belle île en mer

Album : Ibibio Sound Machine (Soundway Records)

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......