LE DIRECT

Le jazz de Youn Sun Nah , la plus française des chanteuses coréennes

4 min

Youn sun Nah , album « lento
Youn sun Nah , album « lento Crédits : Radio France

Youn Sun Nah , en effet c’est la plus française des chanteuses coréennes, car elle a vu sa carrière débuter en gagnant un concours organisé par l'ambassade de France à l'âge de 20 ans dans sa Corée natale. Depuis c’est le succès avec de très nombreux concerts, des prix et un précèdent album titré « Same Girl » écoulé à 50 000 exemplaires rien qu’en France.

Eléve en France à l’école de Jazz, elle reprend les grands standards au son des voix d’Ella Fitzgerald, de Billie Holiday ou de Sarah Vaughan, mais avec sa voix de soprano, elle est désespérée se dit qu’elle n’est pas faite pour chanter cette musique. Heureusement, ses professeurs la retiennent en lui faisant écouter du jazz européen et en particulier la britannique Norma Winston, une chanteuse qui la fascine et la rassure , elle l’ écoute en boucle .

Ce qui charme dans la musique de la coréenne c’est sa douceur, son sens du tempo et sa maîtrise absolue des dynamiques, un style qu’elle définit ainsi « Je ne différencie pas la mélodie, les paroles et l'improvisation. Pour moi, c'est la même chose » .

Youn sun Nah, album « lento » éditée par ACT, le label munichois et en concert le 7 mai au carré D’argent à Pont château, à Bédarieux le 9 mai, à nimes le 14, à Paris le 15 mai et la liste est longue .

Extrait 1 : « lament»

Extrait 2 : Norma Winston "just sometimes "

Extrait 3 : "Momento magico "

Par Aude Lavigne

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......