LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Libation salone : Sierra Leone’s Refugee All stars

5 min

couv
couv

Min Do Sin Tay “Nous sommes tous les mêmes, Je veux vous dire que nous sommes tous les mêmes, que vous alliez en Gambie, que vous alliez au Ghana, nous sommes tous les mêmes” En apparence beaucoup d’optimisme dans ces paroles des Sierra Leone’s Refugee All stars, mais peut-être aussi pas mal d’amertume, cachée sous une forme douce.

Raisons évidentes au regard de leur parcours : pendant la guerre civile au Sierra Leone entre 1991 et 2002, des milliers de gens fuient leur pays et vont se retrouver en exil. Un chanteur, Reuben Koroma, se retrouve en 1997 au camp de réfugiés de Kalia en Guinée, il y croise des musiciens et compatriotes avec qui il avait déjà joué, une agence leur donne deux vieilles guitares électriques et un micro, le groupe est formé, pas pour tuer le temps mais donner un sens à cet exil, et renouer avec leur pays.

Là ils rencontrent un canadien qui souhaite les produire et deux cinéastes américains qui réaliseront un film documentaire sur eux et sur leur retour à Freetown à la fin de la guerre. Le film va être montré et récompensé partout dans le monde. Keith Richards et Paul McCartney les soutiennent, ils vont jouer sur scène avec U2 et Aerosmith.

10 ans après leur formation, ce quatrième album “Libation” est placé sous le signe de l’offrande faite aux divinités. Les SLRAS écrivent une musique de remerciement, des louanges à formes et voix multiples, un peu d’afro-beat, et surtout du maringa (traditionnelle du Sierra Leone), quand ce n'est pas du reggae. Pour parler d'un « regard de chien à la recherche du sang », de comment l’on fait la manche au Salone, et de l’amour qui semble parfois avoir disparu, dans ce pays où des milliers d’enfants-soldats doivent se reconstruire.

On est tous les mêmes, peut-être. Dans le dernier morceau "No feel Bad O" il y a cet appel : "ne transforme pas de la joie de ton voisin en chagrin, si tu ne peux pas aider, ne vient pas gâcher"

extraits diffusés :

Min Do Sin Tay

So Sorry

Manjalagi

No Feel Bad O

Album "Libation" (label Cumbancha)

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......