LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Martha Argerich et Claudio Abbado concertent

5 min

Martha Argerich & Claudio Abbado Complete concertos Recordings
Martha Argerich & Claudio Abbado Complete concertos Recordings

Séquence frissons (et souvenirs pour certains) avec ce coffret Martha Argerich & Claudio Abbado qui réunit tous les concertos enregistrés par la pianiste et le chef d’orchestre en presque un demi-siècle de complicité et d'écoute mutuelle.
Martha Argerich et Claudio Abbado, un duo et une amitié qui auront duré presque 50 ans. La photo qui illustre le coffret date de leur première collaboration en 1967. Elle avait 26 ans et lui 34, et même si l'on ne saurait oublier la disparition du chef en janvier 2014, cette impression persistante que la photo a été prise hier. Au programme de leur 1er disque : Ravel et Prokofiev, un enregistrement qui s'impose comme une référence pour beaucoup de mélomanes depuis. C’est l’andante du concerto en ut majeur de Prokofiev que vous entendez ici avec le Berliner Philharmoniker.

Petit rappel des faits pour chacun : Martha Argerich, née en Argentine, enfant prodige (elle peut tout jouer au piano après l’avoir entendu une seule fois), star à 17 ans, fume cigarette sur cigarette, vit entourée d'amis, on parle autant de ses coups de génie que de ses annulations et ses ruptures (programme musical peut changer parfois à la dernière minute).

D'un autre côté le chef Milanais d’origine sarde qui alliait une élégance légendaire avec un soucis de l'écoute permanent (des jeunes musiciens notamment). On a souvent dit qu'il faisait de la musique d'orchestre comme de la musique de chambre, en s'appuyant sur l'écoute réciproque entre musiciens, avec ce mot fameux « Ecouter est plus important que dire ».

Et voici le Concerto pour piano n°1 de Chopin, ici avec le London Symphony Orchestra. On est en 1968, Chopin avec qui Martha Argerich avait acquis une célébrité mondiale à Varsovie trois ans plus tôt.

On trouve dans ce coffret les concertos n°2&3 de Beethoven, le dernier enregistrement de Claudio Abbado avec Martha Argerich, à Lucerne en 2013 (programme Mozart) et puis ce disque des retrouvailles, en 1995 (ils n’avaient pas enregistré ensemble depuis 10 ans) autour du seul concerto n°1 de Tchaïkovski, devenu le cheval de bataille de la « lionne argentine ». Suite ici de leur dialogue existentiel des sons, et illustration du mot de Marivaux (dans Le Paysan Parvenu) « Bien écouter, c’est presque répondre ».

Martha Argerich & Claudio Abbado "Complete concertos Recordings " 5CD Label Deutsche Grammophon.

extraits diffusés :

Serge Prokofiev : Concerto pour piano en ut majeur op. 26 – Andante Allegro

avec le Berliner Philharmoniker (1967)

48’’

Frédéric Chopin : Concerto pour piano n°1 en mi mineur op. 11 – Rondo.Vivace

avec le London Symphony Orchestra (1968)

1’05

Piotr Ilitch Tchaïkovski : Concerto pour piano n°1 en si bémol mineur op. 23 – Allegro con fuoco. avec le Berliner Philharmoniker (1994)

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......