LE DIRECT

Polyversal Souls : kaléidoscope et joie invisible

4 min

Polyversal Souls  - Invisible Joy
Polyversal Souls - Invisible Joy Crédits : Radio France

Il ne dit pas qu’il n’y a pas de problème Guy One mais plutôt « Yelle Be Bobre » (traduction pour l’heure introuvable). Petit exemple de courant contraire ce matin avec le groupe Polyversal Souls, constitué au départ par un musicien Allemand, Max Weissenfeldt alias Max Whitefield, multi-instrumentiste connu pour son projet des Whitefield brothers musicien recherché (il a aussi travaillé avec Lana Del Rey ou Dr John via le guitariste des Black Keys Dan Auerbach). Max Weissenfeldt a grandit à Munich va être vers le milieu des années 90 à l'origine d'une relecture de la soul des années 60. Ses recherches, ses différents projets vont le mener non pas seulement aux Etats-Unis mais en Asie du Sud-Est et en surtout Afrique, où il a beaucoup voyagé ces dix dernières années, particulièrement au Ghana. C’est là qu’il rencontre Abane Akaagam, alias Guy One, figure de la scène musicale à Bolgatanga, au nord du Ghana. Et l’on trouve un autre chanteur Ghanéen dans ce premier album des Polyversal Souls, c’est Yusef Bayani, rencontré lui au sud du pays, du côté de Saltpond, sur la côte, il évoque ses rapports compliqués avec la police locale...

Groupe en kaléidoscope que ces Polyversal Souls (âmes polyverselles) où d’excellents musiciens allemands croisent de non moins brillants interprètes ghanéens mais aussi éthiopiens (comme le clavier Hailu Mergia qui n’avait pas enregistré depuis des années) avec une touche « jazz libre » appuyée puisqu’en plus d’une reprise de Sun Ra ils adaptent une composition de Duke Ellington, « Race » (à la fois la course et la race). Il est aussi questions de course, de fuite en avant dans le titre « Goin’in » (traduisez entrer, rentrer mais aussi se lâcher) et c’est BAM MC, membres des Jungle Brothers qui prend ici la parole. Le final du disque, choral et euphorisant apparaît comme une forme de morale (qui donne son titre au disque) : la musique est une joie invisible. (mc) Extraits diffusés : Yelle Be Bobre (feat. Guy One)Asembi Ara Am’ba (feat. Yusef Bayani)Goin’in (feat. Bam from the Jungle Bros)Polyversal Souls - Invisible Joy (Philophon)

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......