LE DIRECT

Têtes Raides : accent, guitare et poésie terrienne

5 min

Les Terriens
Les Terriens Crédits : Radio France

Ils ont re-fait chanter Jeanne moreau, leur tube s’appelle Ginette… TETES RAIDES publient cette semaine LES TERRIENS 13ème album studio, un disque plutôt tourné vers les guitares que l’accordéon. 30 ans déjà qu’ ils mélangent chanson, punk, cirque, contestation, poésie et peinture (avec toujours les même petits personnages qui illustrent leurs albums, signés Les Chats Pelés) toujours liés également au théâtre : leur précédente production Corps de mots (qui avait fait l’objet d’un enregistrement de concert aux Bouffes du Nord à Paris) réunissait des textes de Rimbaud, Prévert, Desnos et Queneau… ici pas de Zazie ni de Barbara mais une Alice. si l’on en croit un entretien accordé récemmment au quotidien Sud Ouest, ils auraient aussi un projet pour la Cour d’honneur d’Avignon...

L’écriture et la voix de Christian Olivier qui gagne en force et en singularité avec le temps : tous leurs contemporains (la Mano Negra, Noir Désir, Les Négresses Vertes) ayant tous éclatés depuis. Retour en partie sur un sonorité rock qui était celle de leurs débuts (« Not Dead but bien raides » 1989 lorsqu'ils s’appelaient aussi Red Ted) avec cette capacité parfois à faire sonner l’anglais comme chez un Tom Waits ou les Pogues, l’accent français en plus…

Extraits diffusés :

Des Silences

Alice

Moderato

Bird

Exposition des Chats pelés (collectif artistique des Têtes Raides) à la galerie La Niche à Paris jusqu’au 1er mars 2014

Album : Les Terriens (label : Tôt ou Tard)

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......