LE DIRECT
6 mai 1931, Vincennes, exposition coloniale, défilé de cavaliers d'Afrique du Nord.

Ce qu'il faut se dire à Vincennes... les Français, la France et ses colonies, Le Petit Journal, 6 mai 1931.

4 min
À retrouver dans l'émission

L'auteur évoque sa vision de la France et de ses colonies : "une république radieuse, saine et forte qui vient accueillir ses hôtes à la porte de l'Exposition".

6 mai 1931, Vincennes, exposition coloniale, défilé de cavaliers d'Afrique du Nord.
6 mai 1931, Vincennes, exposition coloniale, défilé de cavaliers d'Afrique du Nord. Crédits : ©Lux-in-Fine/Leemage - AFP

" Conquête, lente conquête, qui n'a pas été sans risques, qui n'a pas été sans périls. Le Français — et même le moins sot ! — ne croyait pas à l'avenir des colonies ni même à notre intelligence colonisatrice. On disait : — L'Anglais est colonisateur. Et quand les Anglais arrivent dans nos colonies, ils s'émerveillent. Quand ils voient ce que nous avons su faire du Maroc en vingt-cinq ans, ils s'étonnent qu'il n'y ait pas eu plus de combats, plus de casse. Ils admirent qu'il n'y ait pas, au bord des pistes plus de petits tas de pierres, — dont chacun, cependant, marque, hélas ! la place d'un mort !       
Et l'on se bat encore, de temps en temps, pour gagner quelques mètres, pour pousser plus loin la limite de Ia protection, jusqu'au jour où le dernier rebelle lèvera ses deux bras, jusqu'au jour où les postes se rejoindront dans une Afrique cultivée, exploitée, pacifiée... Et bientôt ! (…)" Le Petit Journal,  6 mai 1931.

Lecture : Hélène Lausseur

Réalisation : Séverine Cassar

En partenariat avec Retronews, site de presse de la BNF

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......