LE DIRECT
Représentation de la révolte des habitants du Caire contre l'occupation française dirigée par Bonaparte, le 21 octobre 1798. Imagerie d'Epinal, 19e siècle.

Suite des dépêches envoyées au directoire exécutif par le général en chef Bonaparte du Caire, 6 thermidor an 6, Gazette nationale ou Le Moniteur universel, 22 octobre 1798.

4 min
À retrouver dans l'émission

Le général Bonaparte raconte son entrée au Caire en 1798 durant la campagne d'Egypte.

Représentation de la révolte des habitants du Caire contre l'occupation française dirigée par Bonaparte, le 21 octobre 1798. Imagerie d'Epinal, 19e siècle.
Représentation de la révolte des habitants du Caire contre l'occupation française dirigée par Bonaparte, le 21 octobre 1798. Imagerie d'Epinal, 19e siècle. Crédits : ©Selva/Leemage - AFP

" Plus de quatre cents chameaux chargés de bagages, cinquante pièces d’artillerie sont tombés en notre pouvoir. J’évalue la perte des Mamelouks à deux mille hommes de cavalerie d’élite. Une grande partie des beys a été blessée ou tuée. Mourat bey a été blessé à la joue. Notre perte monte à 20 ou 30 hommes tués et à 120 blessés. Dans la nuit même, la ville du Caire a été évacuée ; toutes leurs chaloupes canonnières, corvettes, bricks, et même une frégate ont été brûlés ; et le 4, nos troupes sont entrées au Caire. Pendant la nuit la populace a brûlé les maisons des beys et commis plusieurs excès. " Suite des dépêches envoyées au directoire exécutif par le général en chef Bonaparte, 22 octobre 1798.

Lecture par : Christophe Brault

Réalisation : Séverine Cassar

En partenariat avec Retronews, site de presse de la BNF. 

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......