LE DIRECT

Qu'est ce qui pousse les jeunes artistes à revenir à un théâtre pur ?

31 min
À retrouver dans l'émission

"La première fois qu’on a vu une mise en scène de lui, c’était "Phèdre ", de Racine . Sur le plateau, il n’y avait que des hommes, torses nus, visages maquillés, les jambes prises dans d’amples étoffes rouges. La seconde représentation de lui à laquelle on a assisté, c’était "John and Mary ", un texte de Pascal Rambert . En scène, 9 actrices et acteurs vêtus de noir, dont les silhouettes laissaient fuser de tranchantes paroles. Deux spectacles et une certitude : si cet artiste vient au théâtre, ce n’est pas pour y faire le joli, le coquet, le malin mais parce qu’il recherche quelque chose de l’ordre de la pureté. L’essence même de la théâtralité, cet espace temps énigmatique où la parole et les corps ne font plus qu’un. Nous accueillons jusqu’à 21 h le metteur en scène Thomas Bouve t. Il est accompagné par l’auteur contemporain dont il s’apprête à rejouer la pièce : Pascal Rambert . C’est au Théâtre de Vanves qu’on a découvert le travail de Thomas Bouvet. Formé au cours Florent, assistant sur les dernières créations de Pascal Rambert, il est né en 1980. C’est un émissaire, donc, de la nouvelle génération. Un représentant de cette fameuse émergence. Sauf qu’avec lui et chez lui, tout est déjoué de ce qui normalement atteste la modernité. Sur ses plateaux, pas de vidéos, pas d’images trash, pas d’improvisation, pas de collectif, pas d’interpellation du spectateur. Mais des représentations au cordeau, rigoureuses, vigilantes, qui sculptent le texte à la virgule près et trouvent leur sensualité précisément dans cette rigueur quasi janséniste. Décidément, voici que s'impose sous nos yeux une jeune génération de metteurs en scène qui opère un véritable retour aux fondamentaux du théâtre (texte, acteurs, plateaux quasi nus). Antoine Vitez aurait sans doute beaucoup aimé ces gestes là. Pascal Rambert, dont on sait l’attachement à une scène débarrassée de ses vieux oripeaux, nous dira aussi ce qu’il pense de ce mouvement esthétique. Mais pour l’heure, et comme à l’habitude, trois temps vous attendent dans ces Changements de décor. Biographique pour commencer, artistique pour poursuivre, et libre pour conclure."

Deux invités ce soir :

  • Pascal Rambert , dramaturge et metteur en scène, Directeur du Théâtre de Gennevilliers depuis 2007, il a reçu le prix de littérature dramatique en 2012. Il est l'auteur du texte "John & Mary" (Editions Actes-Sud papiers - 1992), texte mis en scène par Thomas Bouvet.

  • Thomas Bouvet, Diplômé d'une maîtrise de physique fondamentale, il se forme ensuite au Cours Florent, a déjà réalisé 4 mises en scène et travaille régulièrement avec Pascal Rambert.

Sa dernière mise-en-scène : "John & Mary" que l'on peut voir Lundi prochain 4 mars à 21 heures au Théâtre de Vanves, dans le cadre du Festival Artdanthé.

Pascal Rambert et Thomas Bouvet
Pascal Rambert et Thomas Bouvet Crédits : Geneviève Méric - Radio France
Pascal Rambert
Pascal Rambert Crédits : G. Méric - Radio France
Thomas Bouvet et Pascal Rambert
Thomas Bouvet et Pascal Rambert Crédits : G. Méric - Radio France
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......