LE DIRECT

Robert Cantarella

29 min
À retrouver dans l'émission

Il existe, dans le théâtre comme en littérature ou en amour, des pactes passés par les uns, avec les autres. Du point de vue du théâtre, certains de ces pactes, conclus entre les créateurs et leur public, se confortent eux-mêmes et ne visent qu’à se confirmer, spectacle après spectacle. Le pacte est alors le suivant : « Viens, je vais te montrer ce que tu voulais voir. »

Et puis il y a d’autres pactes qui se rompent et entrainent avec eux la désunion, la déliaison, voire le conflit. Cet été, au Festival d’Avignon, Marie-Josée Malis qui dirige le théâtre de la Commune à Aubervilliers, a désobéi à l’injonction. Au lieu du « Viens je vais te montrer ce que tu voulais voir » elle a offert au public un spectacle qui l’embarquait sans nuance sur le terrain du risque, un risque pris à plusieurs. Hypérion , d’après Holderlin, s’est dérobé à la ligne générale d’un festival qui préférait, cet été, le consensus au dissensus. Pourtant, en théâtre, comme en littérature ou en amour, le dissensus est ce qui fait avancer. C’est pourquoi on a défendu, on défend et on défendra encore cet Hypérion qui a salutairement rompu le pacte et qui se reprend à Aubervilliers, du 26 septembre au 16 octobre.

Robert Cantarella
Robert Cantarella Crédits : G. Méric - Radio France

Qu’est-ce qui pousse un artiste à frôler la rupture en quittant les autoroutes paisibles pour s’engager dans des voies non défrichées qui peuvent, soit le mener à l’impasse, soit lui ouvrir les clefs du paradis ? Pourquoi rompre le pacte qui vous connecte et vous aliène à la majorité, au plus grand nombre, c’est à dire à la mode, c’est à dire au consensus ?

Robert Cantarella met en scène une Série diabolique en 5 épisodes (un peu à la manière des "Séries Télé" ..mais pour le Théâtre bien sûr) - le Titre : Notre Faust , à Théâtre Ouvert (4 bis, Cité Véron - 75018 PARIS) jusqu'au 25 octobre 2014 à 20 h.

- Episode 1 : du 24 au 27 septembre à 20 h (la mélancolie de Faust) : Le lundi de Faust - Faust dépressif..

- Episode 2 : du 1er au 4 octobre : Le paradis n'avait qu'une porte

- Episode 3 : du 8 au 11 octobre : Il faut que personne ne l'aime

- Episode 4 : du 15 au 18 octobre : Le goût des cendres

- Episode 5 : du 22 au 24 octobre : Vendredi, normal, il chûte !

Et l'integrale du spectacle : Samedi 25 octobre à partir de 15 h, chaque épisode dure 1 h 10 ..

Spectacle conçu par ce collectif d'écriture : Stéphane Bouquet, Robert Cantarella, Nicolas Doutey, Liliane Giraudon et Noëlle Renaude.

- Coup de téléphone surprise : Noëlle Renaude.

- Archives sonores écoutées dans l'émission : Delphine Seyrig parlant du féminisme (1974).

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......