LE DIRECT

Sont-ils les héritiers d'Ariane Mnouchkine ? Gros plan sur le Théâtre Aftaab.

33 min
À retrouver dans l'émission

"Vous auriez du les voir sur la scène du Théâtre du Soleil, pousser la grande porte jaune, monter sur le plateau tandis qu’au dehors un blizard glacial plaquait la Cartoucherie dans le silence de la nuit. Vous auriez du les regarder s’endormir, emmitouflés à l’ombre de la Servante et puis se relever pour nous jouer leur vie et nous dire comment le théâtre a transformé celle-ci. Ils étaient beaux. Enfants solides, plantés, assumés et heureux de celle qui les a accueillis à bras ouverts, Ariane Mnouchkine. Ils étaient bouleversants, sincères, magnifiques. Eux, ce sont les acteurs afghans du théâtre Aftaab de Kaboul . Et ce sont eux qui viennent nous voir ce soir avec leur metteur en scène. Nous recevons Hélène Cinque, Omid Rawendah et Shoreh Shabaghy. Le théâtre Aftaab est né en 2005 . Année ou Ariane Mnouchkine part faire un stage à Kaboul avec le Théâtre du Soleil. Un stage a lieu. Une jeune troupe de théâtre fait fructifier la rencontre et crée un "petit théâtre du Soleil d’Asie Centrale". Depuis, la compagnie est venue régulièrement en France se former et jouer, travailler, répéter. Hélène Cinque, comédienne du Soleil, les dirige. Avec bonheur, grâce et justesse. "La Ronde de nuit", leur dernière création, proposée à la Cartoucherie en mars avril 2013 tape dans le mille. Un gardien de nuit est embauché pour garder un théâtre. La directrice lui en confie les clefs. Dehors, il fait un temps de chien. Son téléphone sonne. Un ami débarque. Et les amis de l’ami. Tous en transit, tous réfugiés, tous Afghans. C’est une nuit de dingue qui s’amorce. Cauchemars, rêves, récits, musique : tout s’entremêle et le plateau prend vie, magiquement, sublimement, avec ses maladresses, ses naïvetés. Mais avec surtout, surtout, ce qui nous fait nous dire qu’Ariane Mnouchkine a sans doute trouvé ses « petits », ses héritiers, ses passeurs : soit le souci de l’autre, le goût de raconter une histoire, l’envie de partage, le sens de l’émotion. Nous ouvrons ces Changements de décor autour de cette question, fondamentale : sont-ils eux, les acteurs du Théâtre Aftaab, qui viennent de si loin, les vrais, les seuls héritiers de notre Ariane Mnouchkine nationale ? Ils répondront à la question au cours de ces Changements de décor , découpés, comme toujours en trois temps : biographique, artistique et temps libre pour finir."

Rappelons que "Théâtre Aftaab" veut dire "Théâtre du soleil" en Afghan..!

Petite précision : le spectacle "La ronde de nuit" sera repris la saison prochaine dans un théâtre de la région parisienne.

de gauche à droite : Hélène Cinque, Liliana Andreone, Omid Ravendah et Shohreh Shabaghy
de gauche à droite : Hélène Cinque, Liliana Andreone, Omid Ravendah et Shohreh Shabaghy Crédits : Radio France
"La ronde de nuit" (Théâtre Aftaab)
"La ronde de nuit" (Théâtre Aftaab)
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......