LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Bénabar

1h
À retrouver dans l'émission

Quand Bénabar chantait au fond d'obscures caves, qui pensait en dire du mal? En France quand on a vendu plus de deux cent mille disques, on est plus un chanteur on est devenu une cible. Aujourd'hui que le grand public a adopté Bénabar, il est de bon ton de dégommer notre ex-scénariste de court-métrage. Pourtant c'est lui (après Linda Lemay) qui a fait renouer la chanson avec les petites histoires. Après la boucle des années 8O, où les chansons étaient faites de vers plus ou moins suggestifs qui s'emboitaient les uns dans les autres, de jeux de mots, Bénabar a remis en selle ce fleuron du genre, la chanson avec des personnages, des situations, des chutes. Où le "je" que chante le héros peut être un personnage très différent de celui de l'artiste, lui-même, un raté, un salaud même. Si vous lui proposez une comparaison avec les chansons d'Aznavour, elles aussi le plus souvent articulées à partir de situations, de personnages, modeste, il décline le compliment. Il vient de sortir l'album, "Infréquentable".

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......