LE DIRECT
Les grévistes réclament notamment une table ronde avec l'Agence régionale de santé et tous les acteurs.

Amiens : l'hôpital psychiatrique en dépression

4 min

Depuis 75 jours, les soignants de l'hôpital psychiatrique Philippe-Pinel à Amiens sont en grève. Ils campent même devant l'hôpital pour réclamer davantage de moyens humains et exercer correctement leur métier.

Les grévistes réclament notamment une table ronde avec l'Agence régionale de santé et tous les acteurs.
Les grévistes réclament notamment une table ronde avec l'Agence régionale de santé et tous les acteurs. Crédits : Lise Verbeke - Radio France

La psychiatrie publique est en dépression. Rennes, Sotteville­-lès-­Rouen, Le Havre, autant de villes qui ont connu une longue grève des professionnels de santé des hôpitaux psychiatriques. A cette liste récente, s’ajoute la ville d’Amiens. Une partie du personnel de l’hôpital psychiatrique Philippe-Pinel est en grève en ce moment et ce depuis maintenant 75 jours. La fermeture d'un quatrième service en juin dernier a déclenché le mouvement, le 15 juin.

L'hôpital est à côté d'un rond-point très emprunté à Amiens, les grévistes y ont accroché des banderoles et obtiennent le soutien de la population.
L'hôpital est à côté d'un rond-point très emprunté à Amiens, les grévistes y ont accroché des banderoles et obtiennent le soutien de la population. Crédits : Lise Verbeke - Radio France

Deux longs mois de grève, de mobilisation, de campement devant l’hôpital pour réclamer d’avantage de moyens humains, "pour faire correctement leur travail et soigner les patients".

Tous les moyens sont utilisés pour mobiliser la population et faire pression sur l'Etat, pétitions, communications sur les réseaux sociaux, manifestations. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

La direction de l'hôpital promet des solutions, et annonce l'embauche de 10 infirmiers en CDD, grâce à une enveloppe d'un million d'euros donnée par l'Agence régionale de santé en juillet. Mais ce qui est présenté comme une aide exceptionnelle de la part de l'agence, n'est, selon les grévistes, qu'une dotation annuelle habituelle. Une aide insuffisante selon eux.

Reportage à Amiens de Lise Verbeke.

Les grévistes campent depuis deux mois devant l'hôpital, ils se relayent toute la journée et la nuit.
Les grévistes campent depuis deux mois devant l'hôpital, ils se relayent toute la journée et la nuit. Crédits : Lise Verbeke - Radio France
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......