LE DIRECT
Migrants et réfugiés africains secourus à leur arrivée à Tripoli, en Libye, le 6 mai 2018

Libye : la colère de garde-côtes sans moyens, confrontés aux trafiquants

4 min

Depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est devenue la plaque tournante de l'immigration clandestine et du trafic de migrants. Témoignage rare, notre correspondante a pu recueillir les confidences d’un haut responsable des garde-côtes.

Migrants et réfugiés africains secourus à leur arrivée à Tripoli, en Libye, le 6 mai 2018
Migrants et réfugiés africains secourus à leur arrivée à Tripoli, en Libye, le 6 mai 2018 Crédits : Mahmud Turkia - AFP

Plongée dans le chaos libyen. Depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est en proie à l'insécurité, avec des affrontements entre bandes armées. Le pays est devenu la plaque tournante de l'immigration clandestine et du trafic de migrants. Et les garde-côtes libyens sont souvent soupçonnés de travailler avec les passeurs.  

Il est très difficile et même risqué d’enquêter sur ces sujets. Mais notre correspondante, Maurine Mercier, revient tout juste de Libye, où elle a pu recueillir les confidences d’un haut responsable des garde-côtes. Pour des raisons de sécurité, lui et son enfant s’expriment sous couvert d’anonymat, à son micro.    

Maurine Mercier, envoyée spéciale en Libye de la Radio Télévision suisse et de France Culture.

Crédits : Visactu
L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......