LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

"Jinan. Esclave de Daech"...

23 min
À retrouver dans l'émission

Jinan et Thierry Oberlé
Jinan et Thierry Oberlé Crédits : Radio France

Sébastien de Courtois reçoit Thierry Oberlé , grand reporter au Figaro, qui a recueilli le témoignage de Jinan, jeune femme yézidie, qui a été enlevée et détenue par Daech...

"Je ne suis plus une femme mariée, mais une esclave. Mes maîtres sont assis devant moi dans la voiture qui m'emporte vers une vie de recluse. Nous fonçons sur une route de campagne longue, droite et déserte. Le compteur est bloqué à 160 km/h.Abou Anas appuie sur le champignon pendant qu'Abou Omar égrène son chapelet. Ils bavardent durant le trajet sans m'adresser la parole. Blotttie sur la banquette arrière, je n'existe pas. " ( "Jinan. Esclave de Daech" , p.107)

"Chaque soir, le retour d'Abou Anas et d'Abou Omar dans leur tanière est notre hantise. Ils sont les deux faces d'une même pièce. Nous redoutons la force brutale d'Abou Anas et nous nous méfions de la perversité d'Abou Omar. L'ours turkmène et le renard de Bagdad nous épargnent depuis notre conversion forcée. Les tortionnaires de la caserne de Daech ont cessé de nous tourmenter.

Notre nouvelle "foi" s'adapte aux circonstances. Nous sacrifions au rituel de la prière le soir et le matin pour satisfaire nos persécuteurs. Nous ignorons leur univer coraniques dès qu'ils s'absentent, c'est-à-dire tout le long de la journée. Abou Anas est satisfait des images qu'enregistre la mini-caméra de surveillance qu'il a fixée en haut d'une étagère. Nos prestations religieuses, ces scènes filmées, sont pour lui la preuve flagrante de la grandeur de l'Etet islamique.Des gens de guerre, les ahl al-harb comme ils disent, ont su amener des mécréantes dans le chemein de la religion. Peu importe si la violence a été employée et si les conversions ne sont qu'apparentes, le résultat est là, sous ses yeux, tangible et bien réel. Des vidéos l'attestent. Des captives, des al-sabi , ont été conduites dans la demeure de l'islam ." (p. 131-132)

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......