LE DIRECT
éditions Bayard

"La Fête de Pâques en Orient, un point de vue d'Istanbul"

23 min
À retrouver dans l'émission

Le Père Ambrosio nous parle d'un oecuménisme vivant, concret, durant ces fêtes de Pâques, à l'église Notre-Dame du Rosaire de Bakisköy à Istanbul...Alberto Fabio Ambrosio est aussi chercheur : il publie l'essai "Quand les soufis parlent aux chrétiens", aux éditions Bayard...

éditions Bayard
éditions Bayard Crédits : Alberto Ambrosio

Le Père Alberto Fabio Ambrosio a vécu près de douze ans à Istanbul, au couvent dominicain Saint-Pierre-et-Paul, près de la paroisse française de Saint-Louis, où il s’était engagé à animer la catéchèse des enfants des expatriés… Il dit avoir découvert là-bas ce que voulait dire l’œcuménisme ; il pense ici à Jean XXIII, l’inventeur de Vatican II, qui a conçu ses idées de réformateur en Turquie, où il avait été vicaire avec fonction de nonce…

Le Père Ambrosio nous parle d’un œcuménisme vivant, concret, durant ces fêtes de Pâques, à l’église Notre-Dame du Rosaire de Bakisköy à Istanbul…

Le Père Ambrosio est aussi chercheur, et il a découvert en Turquie la mystique musulmane, le soufisme en particulier…

Il vient de publier, aux éditions Bayard, un ouvrage intitulé « Quand les soufis parlent aux chrétiens. A la rencontre d’un islam fraternel ».

« Le christianisme s’est trop souvent retrouvé porté au rang de tradition supérieure à toutes les autres au vu de son rapport de charité au monde, au risque de passer à l’occasion pour donner des leçons. Avec la parabole de Jésus, le Samaritain montre sa faiblesse, qui consiste à avoir besoin de l’autre, à être proche de lui pour atteindre sa propre perfection. Cette relation d’égalité et de ferme appui réciproque débouche sur une catégorie qui va retenir notre attention : la proximité », dit-il au tout début de son livre.

« Moi, chrétien, je suis le prochain de l’islam ; ce n’est pas l’islam qui a besoin de moi et du christianisme. »

Mais le soufisme fait-il vraiment partie de l’islam ? lui demande-t-on souvent ; et lui de répondre : oui, le soufisme est bien une partie de l’islam ; mieux : « je le tiens pour le mot de l’énigme qu’est l’islam. » Et c’est même la part de l’islam la plus proche du christianisme…

Information

« Moines chrétiens et soufis » : un itinéraire mystique en Cappadoce-Anatolie, proposé par Alberto Fabio Ambrosio, du 2 au 9 juillet 2016. Programmes et inscriptions sur : www.voyages-interieurs.com 33(0)5 57 97 30 82 / gdubois@voyages-interieurs.com

Intervenants
  • Historien et anthropologue des religions, spécialiste de l'histoire turque et du soufisme ottoman
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......