LE DIRECT
L'église arménienne de Singapour

Une présence arménienne à Singapour, avec Taline Ter Minassian

23 min
À retrouver dans l'émission

Chrétiens d'Orient du 30 juillet 2017

L'église arménienne de Singapour
L'église arménienne de Singapour Crédits : Taline Ter Minassian

À la pointe extrême de la péninsule malaisienne, Singapour contrôle une voie de circulation maritime majeure entre l’Asie du Sud-Est et l’Indonésie par les détroits de Malacca et de Singapour. L’ancien comptoir de l’East India Company fondé en 1819 par Sir Thomas Stamford Raffles fut, dès ses origines, une plaque-tournante commerciale et financière, un nœud de communications établi dans une situation géographique d’une valeur exceptionnelle.

C’est précisément au cœur du district colonial, tout près du musée Peranakan sur Armenian Street qu’on peut aller à la rencontre des traces d’une colonie arménienne qui fait la fierté patrimoniale du Singapour contemporain. Nichée au creux d’un virage de la fameuse Armenian Street, à l’abri des gratte-ciels qui pourtant se profilent dans son proche horizon, l’église Saint-Grégoire l’Illuminateur a été fondée en 1836 par les Arméniens de Singapour et quelques autres compatriotes établis à Batavia et Calcutta.

Tout aussi fantastique, l’épopée de la dynastie des Apcar, dont l’ancêtre Aratoon Apcar était natif de Nor Djoulfa (un quartier d'Isfahan aujourd'hui) s’est d’abord établie en Inde à Bombay au début du XIXe siècle. Déjà très prospère, l’aventure des Apcar se poursuit à Singapour avec la création de Apcar and Stephens Company, courtiers en assurances, brillants hommes d’affaires et fondateurs de la célèbre Apcar Line dont la flotte assurait la liaison entre Calcutta, Singapour, Hong-Kong et Amoy pour le commerce de l’opium. Ces routes maritimes sont pleines de dangers y compris des attaques de pirates qui imposèrent d’armer les vaisseaux de la ligne Apcar, le SS Aratoon Apcar ou encore le SS Ararat qui sillonnent l’Océan indien.

Intervenants
  • Historienne, professeure des universités à l’Inalco, directrice de l’Observatoire des Etats post-soviétiques
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......