LE DIRECT
Formation rocheuse ("Cheminées féériques"), à proximité de Gorëme, en Cappadoce, au centre de la Turquie.

Grégoire de Nysse, avec Charbel Maalouf

23 min
À retrouver dans l'émission

Grégoire de Nysse est l’un des jeunes frères de Basile le Grand, évêque de Césarée en Cappadoce, au cœur de la Turquie actuelle.

Formation rocheuse ("Cheminées féériques"), à proximité de Gorëme, en Cappadoce, au centre de la Turquie.
Formation rocheuse ("Cheminées féériques"), à proximité de Gorëme, en Cappadoce, au centre de la Turquie. Crédits : Benh Lieu Song

Grégoire de Nysse naît entre 335 et 340. Il est encore jeune lorsque son père meurt. Il est nommé par son frère Basile évêque de Nysse, petite ville entre Césarée et Ancyre. Il participe en 381 au deuxième Concile œcuménique de Constantinople d’où nous vient le texte définitif de notre Credo. Il est estimé de l’empereur Théodose et prononce en 385 l’éloge funèbre de la Princesse Pulchérie et de l’Impératrice Flacilla. Il meurt vers 394.

Grégoire de Nysse avec son frère, Basile le grand, et leur ami commun Grégoire de Nazianze, sont dénommés les « trois grands Cappadociens » en raison de leur importance exceptionnelle pour la théologie et pour l’Église. Tous les trois ont renoncé à une carrière profane brillante pour suivre le Christ de manière radicale en s’adonnant à une vie ascétique et solitaire. Mais tous les trois furent appelés à l’épiscopat en raison de leur haute naissance et de leur formation solide.

Le père Charbel Maalouf est religieux basilien chouérite. Il est auteur de l’essai : Une mystique érotique chez Grégoire de Nysse (éditions du Cerf).

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......