LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L'éntrée du sanctuaire dédié à saint Thomas apôtre (Madras)

Inde, les chrétiens de Saint Thomas, avec Satenig Toufanian

23 min
À retrouver dans l'émission

Chrétiens d'Orient

L'éntrée du sanctuaire dédié à saint Thomas apôtre (Madras)
L'éntrée du sanctuaire dédié à saint Thomas apôtre (Madras) Crédits : @ Satenig Toufanian

Nous sommes à Chennai pour découvrir une communauté chrétienne peu connue avec Satenig Toufanian qui revient d'une exploration sur place. Cette communauté est celle des "Chrétiens de Saint-Thomas", héritière des communautés de langue syriaque installées en Inde du Sud dès les premiers siècles du christianisme, où d’après la tradition, l’apôtre Thomas serait arrivé au cours du premier siècle de notre ère pour répandre la bonne parole, lieu où il serait enterré aussi. Sa tombe est devenue un lieu important de pèlerinage. Chennai est également connue sous son ancien nom de Madras, la capitale de l'État du Tamil Nadu.

La légende dorée (Legenda aurea)

"Saint Thomas, l’apôtre... Thomas signifie abyme, ou jumeau, en grec Dydime : ou bien il vient de thomos qui veut dire division, partage. Il signifie abyme, parce qu'il mérita de sonder les profondeurs de la divinité, quand, à sa question, J.-C. répondit : « Je suis la voie, la vérité et la vie. » On l’appelle Dydime pour avoir connu de deux manières la résurrection de J.-C. Les autres en effet, connurent le Sauveur en le voyant, et lui, en le voyant et en le touchant. Il signifie division, soit parce qu'il sépara son âme de l’amour des choses du monde, soit parce qu'il se sépara des autres dans la croyance à la résurrection. On pourrait dire encore qu'il porte le nom de Thomas, parce qu'il se laissa inonder tout entier par l’amour de Dieu. Il posséda ces trois qualités qui distinguent ceux qui ont cet amour et que demande Prosper au livre de la vie contemplative : Aimer Dieu, qu'est-ce ? si ce n'est concevoir au fond du coeur un vif désir de voir Dieu, la haine du péché et le mépris du monde. Thomas pourrait encore venir de Theos, Dieu, et meus, mien, c'est-à-dire, mon Dieu, par rapport à ces paroles qu'il prononça lorsqu'il fut convaincu, et eut la foi : « Mon Seigneur et mon Dieu. »

L'apôtre Thomas était à Césarée quand le Seigneur lui apparut et lui dit : « Le roi des Indes Gondoforus a envoyé son ministre Abanès à la recherche d'un habile architecte. Viens et je t'adresserai à lui. » « Seigneur, répondit Thomas, partout où vous voudrez, envoyez-moi, excepté aux Indes. » Dieu lui dit : « Va sans aucune appréhension, car je serai ton gardien. Quand tu auras converti les Indiens, tu viendras à moi avec la palme du martyre. » Et Thomas lui répondit: « Vous êtes mon maître, Seigneur, et moi votre serviteur : que votre volonté soit faite. » Comme le prévôt ou l’intendant se promenait sur la place, le Seigneur lui dit : « Que vous faut-il, jeune homme? » « Mon maître, dit celui-ci, m’a envoyé pour lui ramener des ouvriers habiles en architecture, qui lui construisent un palais à la romaine. » Alors le Seigneur lui offrit Thomas comme un homme très capable en cet art (...)"

(Sujet de lecture, lu dans les églises, composé au milieu du XIIIe siècle par Jacques de Voragine, hagiographe, archevêque de Gênes. Traduction de l’abbé Roze, parue en Europe au début du XXe siècle).

Malankara Orthodox Syrian Church http://mosc.in/the\_church/the\-malankara\-orthodox\-syrian\-church

https://www.youtube.com/watch?v=y2divpPinqg

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......