LE DIRECT
Alep en 2007

Mémoire(s) d’Alep, avec Salam Kawakibi

23 min
À retrouver dans l'émission

Alep a été une cité prospère, intellectuelle, et riche de plusieurs communautés religieuses. Salam Kawakibi, issu d’une ancienne famille alépine, évoque pour nous ce passé prestigieux.

Alep en 2007
Alep en 2007 Crédits : @Pascal Maguesyan

« Déjà connue dans le monde antique – des tablettes cunéiformes mentionnent même un centre urbain datant de 5000 ans avant J-C. et elle est mentionnée dans les civilisations amorrite, hittite, assyrienne –, la cité connue aujourd’hui sous le nom d’Alep a longtemps été un prospère carrefour marchand : « Elle est le passage du Nord au Sud, de l’Anatolie au Moyen-Orient et de l’Est à l’Ouest, de la Mésopotamie à la Méditerranée» et un carrefour culturel et linguistique. Certains y voient « le plus ancien foyer de peuplement continu au monde », écrit Pierre Magnan

Alep en 2010
Alep en 2010 Crédits : @Pascal Maguesyan

«  La Syrie que j’ai connue n’existera plus. Pas nécessairement du point de vue des frontières officielles, mais pour reconstruire le pays, reconstruire l’homme, cela prendra des générations. Toute la population est affectée, il n’y a pas une seule famille sans victimes. La mémoire va être à travailler. » Salam Kawakibi. 

Alep en 2010
Alep en 2010 Crédits : @Pascal Maguesyan

A propos d'Abd al-Rahmân al-Kawâkibî, le grand-père de notre invité et l’auteur d’un livre important paru en 1902 : Né à Alep, en Syrie, en 1855, il est l’une des grandes figures du réformisme musulman et un précurseur de l’arabisme. Ce livre fondateur, dont la traduction française est depuis longtemps attendue, est une puissante charge contre le despotisme, soulignant ses conséquences désastreuses sur la religion, le savoir, l’économie, la morale, l’éducation et le progrès. S’inspirant de la pensée libérale européenne, qu’il a probablement connue à travers des traductions en turc, et établissant des équivalences entre ses principaux concepts et les prescriptions de l’islam, il préconise l’instauration d’un régime fondé sur la liberté de conscience, l’égalité entre tous les citoyens et la séparation des pouvoirs législatif et exécutif – mais aussi des pouvoirs religieux et politique. Souvent cité par les démocrates arabes et les défenseurs des droits de l’homme, notamment ces dernières années à la faveur des soulèvements populaires, l’essai est augmenté d’autres textes de l’auteur et d’une postface de son petit-fils soulignant son actualité. 

Liens : Du Despotisme et autres textes, Abd al-Rahmân al-Kawâkibî, Actes Sud, 2016. 

https://www.actes-sud.fr/catalogue/litterature-etrangere/du-despotisme-et-autres-textes

Lien avec d’autres émissions de l’invité :

https://www.franceculture.fr/personne-salam-kawakibi.html

http://www.arab-reform.net/en/node/1188 

Intervenants
  • politologue, directeur du centre arabe de recherche et d’études politiques à Paris
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......