LE DIRECT
L'église Saint-Antoine de Beyrouth partiellement détruite après l'explosion du port, le 4 août 2020.

Mgr Gollnisch, L’Œuvre d’Orient au Liban

23 min
À retrouver dans l'émission

Après la catastrophe des explosions au port de Beyrouth le 4 août dernier, l’Œuvre d’Orient lance un appel à la générosité pour remettre en état de marche les écoles et dispensaires.

L'église Saint-Antoine de Beyrouth partiellement détruite après l'explosion du port, le 4 août 2020.
L'église Saint-Antoine de Beyrouth partiellement détruite après l'explosion du port, le 4 août 2020. Crédits : Joseph Eid - AFP

Dans cette reconstruction du Liban de demain, les communautés chrétiennes ont un rôle à jouer. L’Œuvre d’Orient agit à leurs côtés sur le terrain afin de leur apporter toute l’aide possible pour leur permettre de poursuivre leur mission si cruciale aujourd’hui. 

Les Libanais vivent une « crise dans la crise ». Ce drame survient dans un contexte de crise alarmante au Liban : le taux de pauvreté est de plus de 50% et le chômage de 35%. Le système hospitalier était déjà saturé par le manque de moyens et une augmentation de cas de Covid-19. Aujourd’hui, en plus des difficultés sociales, les écoles et les hôpitaux des communautés chrétiennes sont détruits.

L'école du Carmel Saint-Joseph à Beyrouth
L'école du Carmel Saint-Joseph à Beyrouth Crédits : Oeuvre d’Orient

L’Œuvre d’Orient lance un appel à la générosité pour :

  • Remettre en état de marche les hôpitaux et dispensaires appartenant aux Églises et congrégations locales les plus endommagés par la déflagration. Ces dispensaires soignent des patients de toutes origines sociales ou religieuses.
  • Réhabiliter les écoles chrétiennes frappées par la déflagration afin que ces dernières soient en mesure d’accueillir les élèves lors de la rentrée scolaire. Rappelons que ces établissements scolaires chrétiens, qui sont ouverts à des élèves de toutes confessions et de tout milieu social, sont aussi vecteurs de la francophonie et porteurs des valeurs de fraternité et de vivre-ensemble, plus qu’essentielles au Liban.
  • Soutenir la reconstruction des églises et des couvents. 
Mgr Pascal Gollnisch, Mgr Ria et Jean-Yves le Drian, le ministre français des Affaires étrangères, lors de sa visite au Liban fin juillet 2020.
Mgr Pascal Gollnisch, Mgr Ria et Jean-Yves le Drian, le ministre français des Affaires étrangères, lors de sa visite au Liban fin juillet 2020. Crédits : Gwendahl Rouillard
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......