LE DIRECT
Frantz Grenet au Collège de France

Frantz Grenet : Recentrer l'Asie centrale

59 min

Qu'est-ce que l'Asie centrale? Au-delà du stéréotype de la Route de la soie, quand on parle d’Asie Centrale, l'archéologue Frantz Grenet revient sur l'ancienne Tartarie, nous fait découvrir "creuseurs de canaux" et jardiniers qui acclimatent les « pêches d’or de Sarmakand » ou le "melon de Kaboul".

Frantz Grenet au Collège de France
Frantz Grenet au Collège de France Crédits : Patrick Imbert / Collège de France

Aujourd’hui, nous gagnons les steppes et les montagnes de l’ancienne « Tartarie », où les récits fabuleux et inquiétants côtoient les rêves d’aventure, les conflits, les grandes missions internationales et les grandes découvertes, aux côté de l’archéologue, Frantz Grenet, pour sa leçon inaugurale, intitulée, « Recentrer l’Asie centrale »

« Recentrer », pour ce normalien, polyglotte, titulaire de la chaire Histoire et culture de l'Asie centrale préislamique à partir de 2013, c’est situer le retour de cet espace culturel dans les études humanistes du Collège de France, de la chaire d’études chinoises au XIXe siècle à la chaire “Histoire et civilisation de l’Asie centrale” occupée par Louis Hambis. Frantz Grenet marque l’évolution de ce concept géographique crée « simultanément » par un russe et un français en 1825.

« Recentrer », pour Frantz Grenet, c’est surtout resserrer les limites de l’Asie centrale « sur lesquelles les archéologues se sont accordés depuis quelques décennies, en englobant sous ce terme les cinq républiques ex-soviétiques du Turkménistan, l’Ouzbékistan, Tadjikistan, Kazakhstan et Kirghizistan, et aussi l’Afghanistan, la région autonome chinoise du Xinjiang », et sans négliger l’Iran et en particulier le « puissant voisin », « l’Iran sassanide, ».

Au micro de Christine Goémé en 2014, Frantz Grenet confiait avoir trouvé sa vocation dans la petite ville archéologique de Lillebonne en Normandie et auprès de son oncle qui lui a fait lire L'Empire des steppes : Attila, Gengis-Khan,Tamerlan de René Grousset. Sa leçon inaugurale met à l’honneur la coopération entre Français et Russes, débutée après la découverte de la ville d’Aï Khanoum en 1964 en Afghanistan. Paul Bernard qui dirige ces fouilles en 1965 pousse ses collaborateurs à apprendre le russe. « J’eus la chance d’être de ceux-là » raconte Frantz Grenet. Mais le site d’Aï Khanoum est bientôt interdit par « les événements en Afghanistan » et « anéanti par les pillages ». Pour les archéologues, sur cet espace en perpétuel mouvement, il faut « gérer l’imprévu ». Entre temps, les écoles d’archéologie russes et françaises fusionnent largement sur le terrain, dans les années 1980.

A partir de 1989, Frantz Grenet dirige sur le site de l'ancienne Samarkand la Mission archéologique franco-ouzbèke de Sogdiane.

Ici collaborent « des camarades d’Aï Khanoum, d’anciens fouilleurs de l’époque soviétique, de jeunes archéologues ouzbeks et, de plus en plus, des étudiants de divers pays qui viennent se former."

La coopération internationale est au service de la redécouverte de la civilisation sogdienne de l’Antiquité et du haut Moyen Âge, dont le fleuron est la ville de Pendjikent.

Au-delà du stéréotype de la Route de la soie, quand on parle d’Asie Centrale, Frantz Grenet loue les « creuseurs de canaux » et l’art des jardiniers pour acclimater les « pêches d’or de Sarmakand » ou le "melon de Kaboul".

En 2002, c’est la surprenante réouverture de l’Afghanistan à la recherche archéologique et l’étonnante découverte d’un relief sassanide, sculpté sur une falaise au nord de Kaboul que Grenet s’empresse d’aller étudier. Gérer l’imprévisible !

Et nous rejoignons le grand amphithéâtre du Collège de France pour la leçon inaugurale de Frantz Grenet, « Recentrer l’Asie centrale », le 7 novembre 2013, au Collège de France.

Pour prolonger

Edition électronique de cette leçon inaugurale

Le texte de cette leçon a paru chez Fayard, 2014

Frantz Grenet au Collège de France
Frantz Grenet au Collège de France Crédits : Patrick Imbert / Collège de France

Présentation

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......