LE DIRECT
Gilles Clément au Collège de France

Gilles Clément : Jardins, paysage et génie naturel

59 min

"Le jardin ne s’enseigne pas, il est l’enseignant", nous dit Gilles Clément. Que pouvons-nous apprendre de ce merveilleux espace, jadis clos, et en ce nouveau siècle, du "jardin planétaire" et du "génie de la nature", à l'heure des enjeux écologiques ?

Gilles Clément au Collège de France
Gilles Clément au Collège de France Crédits : Patrick Imbert / Collège de France

Nous continuons notre exploration des enjeux de ce XXI siècle naissant. Avec les chercheurs et les créateurs du Collège de France nous apprivoisons le monde et ses mutations, l'inconnu, l'invisible… et on réenchante ce qui nous paraissait banal, modeste et on trouve de nombreuses raisons de grandir et d'espérer. Rien n'est figé, tout est en mouvement, comme dans le jardin cher à Gilles Clément.

Cet ingénieur horticole, qui au terme de « paysagiste », préfère celui de « jardinier » et il s’en expliquera dans sa leçon inaugurale, enseigne à l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage à Versailles (l’ENSP) tout en écrivant, en parcourant la planète à l’écoute de la nature et des autres écosystèmes et en accompagnant de nouveaux jardins ou projets pédagogiques : le jardin planétaire de la Villette, le parc André Citroën, le parc Matisse à Lille ou le jardin du Musée du quai Branly…

Parc André Citroën, Jardin en Mouvement, bisannuelles
Parc André Citroën, Jardin en Mouvement, bisannuelles Crédits : Gilles Clément

Alors que « La peur en Occident » pour reprendre le célèbre titre de Jean Delumeau, historien des XIV-XVIIIe siècles, revient et enfle, poussant au repli sur soi, Gilles Clément prône le partage et l’échange. Jardinier engagé, militant, à l’écoute toujours humble mais déterminée, il rappelle d’entrée de jeu que

"le jardin ne s’enseigne pas, il est l’enseignant".

Espace de silence, où l’on vient sans arrogance, le jardin n’est plus aujourd’hui un espace enclos, conçu comme jadis par un « architecte » au service du meilleur et du paradisiaque. Avec l’avènement des enjeux écologiques sur une planète connectée et limitée en ressources, le jardinier est "devenu responsable du vivant". L’espace et le microcosme du jardin nous réapprennent "le génie naturel", le "brassage planétaire", en un lieu où tout est message et échange, des oiseaux, aux insectes et de la terre à l’air ou à l’eau. Du coup, nous voici tous en charge du "Jardin planétaire", selon la formule de Gilles Clément. Et de conclure

Abbaye cistercienne de Valloires. Vue générale
Abbaye cistercienne de Valloires. Vue générale Crédits : Gilles Clément

"Toute clôture à l’intérieur du jardin planétaire relève de l’illusion et s’apparente à une archaïque vision de la maîtrise du vivant."

Le jardin est devenu selon lui "le seul et unique territoire de rencontre de l'homme avec la nature où le rêve est autorisé". "À l’intérieur du jardin, le harcèlement existentiel s’évanouit" nous explique Gilles Clément engagé contre la marchandisation de la planète et une vision comptable. C’est donc aussi une autre approche du temps et du vivant, comme celle qui regarde aujourd’hui différemment ce qu’on appelait autrefois la mauvaise herbe, la friche, qui peuvent avoir leur utilité.

De ses ateliers-jardins, Gilles Clément soulève bien des questions :

"Comment intervenir dans l’obscure et invisible communication physico-chimique des espèces qui nous entourent ? (...) ? L’Internet biologique fonctionne depuis la nuit des temps. Où se trouve notre place dans cette gigantesque discussion ?"

Il remarque encore,

"Nous ne savons pas exactement ce que donnera la graine. Nous savons qu’elle nous surprendra. Le jardinier ne se heurte pas au temps, il l’accompagne."

Et pour nous c’est le moment de gagner le grand amphithéâtre du Collège de France pour la leçon inaugurale de Gilles Clément, intitulée « Jardins, paysage et génie naturel », le 1er décembre 2011

Gilles Clément au Collège de France
Gilles Clément au Collège de France Crédits : Patrick Imbert / Collège de France

Pour prolonger :

La version numérique du texte de la Leçon Inaugurale de Gilles Clément.

Les livres de Gilles Clément présentés sur son site

Bibliographie

Jardins, paysage et génie naturel

Jardins, paysage et génie naturelFayard, Paris/Collège de France, Paris, 2012

Intervenants
  • Jardinier, paysagiste, botaniste, entomologiste, biologiste et écrivain
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......