LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Alphonse Allais

Actualité d'Alphonse Allais

59 min
À retrouver dans l'émission

Le fond de l’air est morose, en France et ailleurs. On nous le dit en tout cas beaucoup, non sans quelques motifs. Et les sujets de nos dernières émissions n’ont pas été sans refléter cette ambiance. Donc il fallait trouver quelque antidote. Et puisque nous allons régulièrement nous enquérir...

Alphonse Allais
Alphonse Allais

Bonjour !

Le fond de l’air est morose, en France et ailleurs. On nous le dit en tout cas beaucoup, non sans quelques motifs. Et les sujets de nos dernières émissions n’ont pas été sans refléter cette ambiance. Donc il fallait trouver quelque antidote. Et puisque nous allons régulièrement nous enquérir des écrivains du passé dont on tendrait à minimiser la possible actualité, j’ai pensé que l’inventeur de l’aquarium à verre dépoli pour poisson timide, je veux dire Alphonse Allais, serait l’auteur qui nous conviendrait exactement ce matin. Pas seulement parce que les multiples rééditions de ses œuvres témoignent d’une vitalité qui aurait peut-être surpris ses contemporains et qui tranche sur la quasi disparition dans les profondeurs des bibliothèques de bien des gloires de son temps, mais parce que cette survivance, la plus tonique qui soit, conduit à s’interroger sur la nature du rire, d’une époque à l’autre, quelque part entre le cocasse et le farfelu, sur ses expressions, ses ressorts, ses efficacités. « L’esprit fumiste, aux commencements du rire moderne », c’est le titre d’un livre de mon invité, Daniel Grojnowski. Professeur émérite à l’Université de Paris VII. Il est familier des écrits de la fin du XIXe siècle, y compris – et peut-être surtout – des « hydropathes », des « zutistes », des « hirsutes », des « Incohérents », de tous ceux qui méritent, comme il le dit, une « notoriété périphérique », dans les faubourgs de cette littérature qu’honorent d’ordinaire les manuels, avec leur gravité et leur conformisme. Une heure pour Alphonse Allais, comme il la mérite!

PROGRAMMATION SONORE

- Guy-Charles CROS, Souvenirs sur Alphonse Allais, dans l’émission « Les Rêves perdus », le 22 décembre 1955.

- Sacha GUITRY sur Alphonse Allais, au micro de Pierre LHOSTE, 17 juin 1954.

- « Poème morne » d’Alphonse Allais, interprété par Philippe NOIRET, dans « Allegro », le 3 février 1973.

- Lecture par Jean-Roger CAUSSIMON d’un extrait du « Captain Cap », le 1er janvier 1965.

- « Pour en avoir le cœur net », d'Alphonse Allais, interprété dans les années 1950 par Jean-Marc THIBAULT et Roger PIERRE.

- "Complainte amoureuse", d'Alphonse Allais, chantée par Juliette GRECO en 1969.

BIBLIOGRAPHIE

- François CARADEC, Alphonse Allais, Belfond, 1994.

- Daniel GROJNOWSKI, Aux commencements du rire moderne. L’esprit fumiste, José Corti, 1997.

- Daniel GROJNOWSKI et Bernard SARRAZIN, Fumisteries. Naissance de l’humour moderne, 1870-1914, Omnibus, 2014.

- Daniel GROJNOWSKI (Présentation), Allais à se tordre, GF Flammarion, 2002.

- Alphonse Allais, écrivain. Actes du Premier Colloque International Alphonse Allais. Université de Liège, Librairie A.-G. Nizet, 1997.

- Jean-Pierre DELAUNE, On ne badine pas avec l’humour d’Allais. Alphonse Allais par lui-même, Omnibus, 2016.

- Alphonse ALLAIS, Œuvres anthumes, Robert Laffont, 1989

- Alphonse ALLAIS, Œuvres posthumes, Robert Laffont, 1990

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......