LE DIRECT
Sarah Bernhardt en 1900.

Actualité de Sarah Bernhardt

58 min
À retrouver dans l'émission

Pour elle Jean Cocteau a inventé le terme de "monstre sacré". Depuis le Second Empire jusqu’à l’entre-deux-guerres, elle s’est construit, entre la scène et la ville, entre l’éclat des théâtres et les prestiges de la politique, entre révolte et patriotisme, une gloire universelle.

Sarah Bernhardt en 1900.
Sarah Bernhardt en 1900. Crédits : The Stanley Weston Archive - Getty

Aujourd’hui encore, alors que sa voix s’est éteinte depuis si longtemps, son nom continu de vibrer dans les mémoires, fascinante et sulfureuse. L’éphémère, qui est intrinsèque de son art, a sculpté paradoxalement la figure d’une étrange permanence : celle de la star, de la star absolue. Et je sais bien qu’en m’écoutant vous avez déjà mis un nom sur celle dont je vous parle, que vous avez reconnu Sarah Bernhardt. Et c’est elle, en effet, que nous allons évoquer ce matin. 

Nous ne manquons pas, pour notre part, de monstres sacrés et, les noms par exemple, pour rester en France sans aller jusqu’à Hollywood, de Gérard Depardieu ou de Johnny Halliday, stars contemporaines, agitent ces temps-ci assez d’émotion, bien au-delà des simples dimensions de leurs métiers de comédien ou de chanteur, pour que nous prêtions attention à ce phénomène spécifique qui promeut parfois une star – le mot est déjà vieux en France de plus d’un siècle et demi – au cœur des passions collectives et des rêves fantasmagoriques d’argent et de gloire. Jean-Claude Yon , professeur à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, spécialiste reconnu de l’histoire du théâtre, est ici ce matin pour s’interroger avec moi sur l’actualité de Sarah Bernhardt. Frappons donc les trois coups. Jean-Noël JeanneneyProgrammation sonore :

- Sacha GUITRY évoque Sarah BERNHARDT dans un enregistrement des années 1940 , sur un extrait de son film « Ceux de chez nous » réalisé en 1915.

- Lecture par Delphine SEYRIG d’un extrait des mémoires de Sarah BERNHARDT, *Ma double vie * (1907) , dans le cadre de l’émission *Une femme, une ville * sur France Culture, le 21 décembre 1979.

- Sarah BERNHARDT interprète le monologue de Phèdre  de RACINE , enregistrement de 1902.

- Extrait d’une causerie de Béatrix DUSSANE consacrée à Sarah BERNHARDT et à sa voix , le 25 janvier 1959.

- Interview de Lysiane BERNHARDT, petite fille de Sarah BERNHARDT,  dans le cadre de l’émission Tels qu’en eux-mêmes  sur France Culture, le 14 décembre 1969.

- Interview de Maurice ROSTAND par Roger GAILLARD , en janvier 1950.

Bibliographie : 

- Jean-Claude YON, Une histoire du théâtre à Paris. De la Révolution à la Grande Guerre  , Aubier, 2012.

- Claudette JOANNIS, Sarah Bernhardt  , Payot 2000, Poche 2011.

- Arthur GOLD et Robert FITZDALE, Sarah Bernhardt  , Gallimard, 1994.

- Sophie-Aude PICON, Sarah Bernhardt  , Gallimard, 2010.

- Anne MARTIN-FUGIER,* Comédiennes, de Melle Mars à Sarah Bernhardt*  , Seuil, 2001.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......