LE DIRECT
"Je sais tout", éditions Pierre Lafitte, Numéro 75, 15 avril 1911.

Arsène Lupin court toujours - En direct et en public du Salon du Livre

59 min
À retrouver dans l'émission

Maurice Leblanc, en faisant surgir Arsène Lupin, au début du siècle dernier, n’a peut-être pas soupçonné que les traits de ce « gentleman-cambrioleur » rencontrerait assez de rêves collectifs, de sensibilités nationales, pour qu’il survécût si longtemps.

"Je sais tout", éditions Pierre Lafitte, Numéro 75, 15 avril 1911.
"Je sais tout", éditions Pierre Lafitte, Numéro 75, 15 avril 1911.

Arsène Lupin court toujours. Eh oui ! Après plus d’un siècle, il court toujours. Et pourquoi pas au Salon du livre, d’où je vous parle en direct ? Je suis tenté de l’imaginer vibrionnant alentour, déguisé de diverses façons et jouant à se livrer, de stand en stand, à de multiples larcins, pour le seul plaisir de tromper son monde. Mais comme je tiens à conserver la considération des organisateurs de cette belle manifestation, je me hâte de le rechercher dans des situations mieux adaptées à sa géniale kleptomanie. Je me hâte de le renvoyer, au moins pour un temps, vers cette « Belle époque » où il trouva la pleine éclosion de ses prodigieux talents. Cette « Belle époque » que mon invité, Dominique Kalifa, professeur à la Sorbonne, connaît si bien pour l’avoir décrite dans plusieurs précieux ouvrages. Il va nous aider à en restituer la saveur, autour d’un personnage qui s’imposait dans cette émission, parce qu’il est tout à la fois très daté et indémodable. Maurice Leblanc, en faisant surgir Arsène Lupin, au début du siècle dernier, en créant une figure qui toucha d’emblée un vaste public, n’a peut-être pas soupçonné lui-même que les traits de ce « gentleman-cambrioleur » rencontrerait assez de rêves collectifs, de sensibilités nationales, dans la ligne des « bandits d’honneur » d’autrefois, pour qu’il survécût si longtemps. Il perdure en effet selon tous les supports de la communication, dans le prolongement qu’offrent les écrits en forme de pastiches, le cinéma, la télévision, et jusqu’aux mangas japonais. Alors que tant d’auteurs des années 1900 et suivantes se sont recroquevillés dans les pages de manuels jaunis, le héros de Maurice Leblanc est toujours présent. Il est toujours vivant. Voilà bien qui appelle des explications que je me réjouis de tâcher de fournir ce matin. Tout en n’ignorant pas qu’Arsène Lupin va peut-être nous échapper au moment même où nous croirons le saisir, comme il savait si bien le faire. C’est un risque à courir. Eh bien ! assumons-le ! Jean-Noël Jeanneney

Programmation sonore :

- Chanson "Gentleman cambrioleur" de Jacques Dutronc, générique de la série télévisée "Arsène Lupin" de Jacques Nahum, diffusée entre mars 1971 et février 1974 sur la deuxième chaîne de l'ORTF, avec Georges Descrière dans le rôle d'Arsène Lupin.

- Extrait du roman La Perle noire de Maurice Leblanc (1907), lu par Michaël Lonsdale dans l'émission intitulée "Arsène Lupin. Héros du roman noir français" de Noël Simsolo, diffusée le 2 août 1991 sur France culture.

- Extrait du film "Les Aventures d'Arsène Lupin" de Jacques Becker, sorti en 1957, avec Robert Lamoureux dans le rôle d'Arsène Lupin et Otto Hasse dans le rôle du Kaiser Guillaume II. 

- Extrait d'une interview de trois spécialistes des "études lupiniennes" (on entend ici surtout Jean-Claude Dinguirard), dans l'émission "Arcanes 70" de Roger Pillaudin diffusée sur France culture le 2 avril 1970.

- Extrait d'un article de Maurice Leblanc intitulé "La moralité d'Arsène Lupin", publié dans Le Journal le 30 août 1920, lu par Anne Criss dans l'émission "Lieux de mémoire" de Jean-Marc Fombonne, consacrée à Arsène Lupin et diffusée le 29 juillet 1999 sur France culture.

- Interview de l'écrivain et philosophe François George, par Gilles Lapouge, à propos de l'influence d'Arsène Lupin sur les intellectuels et philosophes français, dans l'émission "Agora" sur France culture, le 15 février 1979.

Bibliographie :

- Dominique Kalifa, La véritable histoire de la Belle époque, Fayard Histoire, 2017.

- Dominique Kalifa, L'encre et le sang: récits de crimes et société à la Belle époque, Fayard, 1995.

- Jacques Dérouard, Maurice Leblanc. Arsène Lupin malgrè lui, Séguier, 1989.

- André-François Ruaud, Arsène Lupin, une vie, Les moutons électriques, 2012.

- Numéro spécial de la revue Europe sur Arsène Lupin (1979).

Intervenants
  • Historien, professeur d'histoire contemporaine à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......