LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

CONCORDANCE DES TEMPS - Etre diplomates sous l'Ancien Régine : modernes déjà

56 min
À retrouver dans l'émission

L'Art de la Paix en Europe
L'Art de la Paix en Europe Crédits : L. Bély
L'Art de la Paix en Europe L. Bély©PUF Des deux côtés de l'Atlantique, aux Etats-Unis et en France, les diplomates, par les temps qui courent, sont soumis à de rudes secousses. A Washington, on a été confronté à un choc brutal avec le déferlement des effets de WikiLeaks : d'un seul coup une marée de documents diplomatiques secrets a été jetée en pleine lumière, sur Internet, jusqu'aux plus récemment produits, jetant dans un vif embarras les ambassadeurs américains localisés dans de nombre de pays et ouvrant un grand débat sur les avantages et les inconvénients du secret dans le travail des diplomaties, pour leur efficacité et éventuellement pour leur vertu. Chez nous, simultanément, bien des cadres du ministère des affaires étrangères manifestent un malaise douloureux -et peut-être est-ce trop peu dire- devant l'évolution récente de leur métier. Certains viennent de faire grand bruit en publiant dans le journal *Le Monde, * sous le pseudonyme collectif et protecteur de Marly, une rude critique des pratiques de l'exécutif. A les en croire, « bien des erreurs auraient pu être évitées à l'écoute des diplomates, erreurs imputables à l'amateurisme, à l'impulsivité et aux préoccupations médiatiques à court terme ». Et ils ne manquaient pas de rappeler un avertissement antérieur d'Alain Juppé et Hubert Védrine, l'un à droite et l'autre à gauche, expliquant avec une grande sévérité, le *7 * juillet 2010, que « notre instrument diplomatique serait sur le point d'être cassé » - l'accession, alors imprévue d'Alain Juppé au Quai d'Orsay donnant rétrospectivement à cet article, comme bien l'on pense, une portée originale. Cette double actualité des deux côtés de l’Atlantique donne le goût de considérer le beau métier de diplomate sur la longue durée, en France et en Amérique, en nous attachant surtout à la période de l'Ancien Régime, pour tâcher de mesurer les permanences et les ruptures, quant à ses rituels, ses pratiques, ses efficacité et ses déboires, et, au premier chef, bien sûr, ses relations toujours ambivalentes avec le secret. **Lucien Bély,** **professeur d'Histoire moderne à la Sorbonne,** à l'Université ParisIV, est un spécialiste éminent de ces questions, ayant concentré ses recherches sur l'époque qui va de Louis XIII jusqu'à l'indépendance américaine et la Révolution française. JNJ **Bibliographie :** **Lucien Bély :** *- Espions et ambassadeurs au temps de Louis XIV* , Fayard, 1990 *- Les Relations internationales en Europe : XVIIe et XVIIIe siècles* , Presses universitaires de France (PUF), 1992 (manuel) *- La France au XVIIe siècle : Puissance de l’Etat, contrôle de la société * (PUF, 2009)*- L'Art de la paix en Europe. Naissance de la diplomatie moderne XVIe* * * *‑* * XVIIIe siècles* , PUF, 2007 (Prix Thiers). - **Lucien Bély a également contribué** à *l’Histoire de la diplomatie française* , avec Jean-Claude Allain, Françoise Autrand et Dominique de Villepin (Présentation), Perrin, 2005 (en 2 tomes en poche chez "Tempus") **Il vient de diriger avec Géraud Poumarède** , l’ouvrage collectif, [*L’Incident diplomatique (XVIe-XVIIIe siècle)* , Editions A. Pedone](http://www.pedone.info/histoire/incident/incident.html "L'Incident diplomatique ed. Pedone") Signalons également la parution récente de l'ouvrage, [*Ambassadeurs, apprentis espions et maîtres comploteurs. Les systèmes de renseignement en Espagne à l'époque moderne* sous la direction de Béatrice Perez, préface d'Annie Molinié (PUPS, 2010).](http://pups.paris-sorbonne.fr/pages/aff_livre.php?Id=843 "PUPs ambassadeurs")**Programmation sonore** **1.* La situation de Tartempion* ** , **interprétée par le duo Charles Trenet et Johnny Hess, enregistrement de septembre 1936 (Jacquin, Géorémy, Valandré et Chabet).** **2. Portrait par Saint-Simon de Guillaume Dubois (1656-1723), appelé l'abbé Dubois, puis le cardinal Dubois lecture de Georges Chamarat, 9 juin 1961, dans le cadre de la 4e Soirée Littéraire de la Comédie française.** **3. Extrait des* Confessions * de J.J. Rousseau (Livre VII, 1741) lu par Paul-Emile Deiber*, * dansle cadre de l’émission *Venise et les Lettres françaises, * diffusée le 31 décembre 1960** *Alors secrétaire d’ambassade à Venise, auprès de M. de Montaigu, Rousseau apporte son aide à un Capitaine dont le vaisseau a été mis aux arrêts suite à une altercation de marins.* **4. Extrait de la *Tribune de Paris* , « consacrée à l’évolution de la diplomatie », magazine diffusé le 3 mai 1949. Le Comte Charles de Chambrun et le marquis André d’Ormesson débattent de la place de la confiance et du mensonge dans leurs fonctions.** **6. Itw d’Hubert Védrine, Ancien Ministre des Affaires Etrangères, à France Inter, pour le* 7-9 * de Patrick Cohen, qui l’interroge sur la publication des câbles diplomatiques secrets par WikiLeaks, le 1er décembre 2010**
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......