LE DIRECT
Milon de Crotone, 1754, par Falconet, Etienne-Maurice.

En Grèce antique : passions du sport, héros sublimés

59 min
À retrouver dans l'émission

Pour inaugurer cette nouvelle saison, j’ai pensé que l’écho encore fort des derniers Jeux olympiques de Rio incitait à aller chercher dans l’Antiquité grecque des précédents qui sont marqués par des similitudes étonnantes...

Milon de Crotone, 1754, par Falconet, Etienne-Maurice.
Milon de Crotone, 1754, par Falconet, Etienne-Maurice.

Dix-sept ans déjà que j’ai le bonheur de rencontrer chaque samedi matin les auditrices et les auditeurs de « Concordance des temps » dont la fidélité, rejoignant la confiance de France culture, a permis cette pérennité. Laure Adler en avait eu l’idée et je lui en demeure reconnaissant. Pour inaugurer cette nouvelle saison, j’ai pensé que l’écho encore fort des derniers Jeux olympiques de Rio incitait à aller chercher dans l’Antiquité grecque des précédents qui sont marqués par des similitudes étonnantes. Les compétitions du stade ont pris dans la civilisation hellénique une dimension collective à la fois politique et culturelle, qui a dépassé de beaucoup le simple domaine des divertissements populaires. L’athlète y est devenu très tôt une figure sociale majeure, entourée de passions auxquelles celles d’aujourd’hui n’ont rien à envier. Autour de lui foisonnent des réactions et des interrogations qui nous sont familières : elles concernent les chauvinismes nationaux exaltés, jusqu’à leur portée militaire, les énormes sommes d’argent impliquées, avec les tentations de la corruption, la méfiance et le dédain de certains intellectuels contrastant avec l’adhésion de nombreux littérateurs, jusqu’à la sexualité des sportifs, et jusqu’à la question des divers procédés alimentaires destinés à les aiguillonner. Mon invité, Jean-Manuel Roubineau, maître de conférence à l’Université Rennes II et à l’Université libre de Bruxelles, vient de publier un maître-livre consacré au plus illustre des héros du stade, le prodigieux Milon de Crotone qui a vécu au VIe siècle avant Jésus-Christ et qui a accumulé le plus extraordinaire palmarès sportif de l’Histoire. En parlant de lui, dont la force fut gigantesque, on éclaire tout un monde. Jean-Noël Jeanneney

Programmation sonore :

- Chanson « L’athlète » de Serge Lama (paroles) et Alice Dona (musique et interprétation), 1977.

- Lecture d’une Ode de Pindare, lue par Julien Bertheau sur France culture, le 5 octobre 1968.

- Lecture d’un extrait du roman Euthymos, vainqueur olympique de Maurice Genevoix, publié en 1924, lu par Jean Desailly sur France culture le 5 octobre 1968.

- Lecture d’un texte d’Hérodote par Gilbert Vilhon sur France culture le 5 octobre 1968.

- Extrait d’un discours de Pierre de Coubertin, prononcé en 1935.

- Lecture d’un texte de Galien, par Pierre Constant sur France culture le 25 novembre 1971.

Bibliographie :

- Jean-Manuel Roubineau, Milon de Crotone ou l’invention du sport, PUF, 2016.

- Jean-Manuel Roubineau, Les cités grecques (VIe-IIe siècle av. JC). Essai d’histoire sociale, PUF, 2015.

- Wolfgang Decker et Jean-Paul Thuillier, Le sport dans l’antiquité : Egypte, Grèce et Rome, éd. Picard, 2004.

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......