LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Entre l'Est et l'Ouest : l'Ukraine déchirée

59 min
À retrouver dans l'émission

Photo de Taras Shevchenko (1814-1861)
Photo de Taras Shevchenko (1814-1861)

Puisqu’il nous revient de parler de l’Ukraine, puisque l’actualité l’exige, je ne pouvais mieux faire que d’inviter Nicolas Werth , ce matin. Car depuis longtemps déjà, il a pris la figure en France et ailleurs, d’un historien majeur de l’univers russe avant et après la chute du Mur. Il a su tirer profit, avec une maîtrise reconnue, de l’ouverture des archives, à Moscou, pour jeter sur l’URSS des éclairages tout à la fois libres et vigoureux. Avec le souci constant de considérer la marque dans notre présent de ces décennies qui ont pesé si lourd dans l’histoire du XXe siècle. Dans un beau livre récent, intitulé La route de la Kolyma , il a raconté son voyage dans les paysages du goulag, tels qu’ils peuvent apparaître aujourd’hui, avant que s’y effacent tout à fait les traces d’une barbarie. Et plus récemment encore, il s’est attaché à sortir de toutes les tentations de l’oubli la [terrible famine ukrainienne de 1932-1933](http://www.cairn.info/resume.php?ID_ARTICLE=VING_121_0077 ""Retour sur la grande famine ukrainienne de 1932-1933""), sans laquelle il serait assez vain de prétendre comprendre les tensions centrifuges qui travaillent si fort aujourd’hui ce pays. Il va donc nous aider à analyser les racines des évènements auxquels nous assistons et que nous sommes tentés de réduire parfois à la simple concurrence de l’Orient et de l’Occident, en aspirations contradictoires. Il va nous aider à mesurer la force des enjeux sociologiques – les villes et les campagnes –, des enjeux langagiers – le russe et l’ukrainien –, des enjeux économiques et industriels, des enjeux patriotiques. Avec l’ambition, en particulier, de mieux cerner le défi que doit de la sorte affronter notre Union européenne, qui a paru parfois par trop négliger le destin d’une nation qui ne peut pas, qui ne peut certainement pas, en dépit de quelques étourderies, nous demeurer indifférente. Jean-Noël Jeanneney

Programmation sonore :

- Chanson « Ukraine » de Jacques LARUE et Alec SINIAVINE, datée de 1945 , et interprétée ici par André CLAVEAU.

- Extraits de deux poèmes de Taras CHEVTCHENKO (« Ivan Pidovka » et « Caucase ») , lus par Jacques TORRENS sur France culture le 28 juillet 1964.

- Chanson « La Makhnovtchina » d’Etienne RODA-GIL , sur un air traditionnel russe, interprété par Serge UTÉ-ROYO en 1999.

- Extrait du documentaire « L’impossible démocratie » réalisé par Jill EMERY et Jean-Michel CARRE , diffusé sur Arte en 2012 (interview de Myroslava LESHCHENKO, journaliste ukrainienne, victime de la famine).

- Hymne ukrainien « L’Ukraine n’est pas encore morte » , entonné lors d’une manifestation à Kiev le 22 novembre 2004 (paroles tirées du poème de Paul CHUBYNSKYI, daté des années 1860).

- Chanson de Egoisto Artisto, chantée en 2013 sur la place de l'Indépendance (Maïdan) à Kiev (dans notre générique de fin).

Bibliographie :

- Nicolas WERTH, La Route de la Kolyma , Éditions Belin, 2012.

- Nicolas WERTH et Alexis BERELOWITCH, L'État soviétique contre les paysans : Rapport secrets de la police politique (Tcheka, GPU, NKVD) 1918-1939 , Tallandier, 2011.

- Nicolas WERTH, « Retour sur la grande famine ukrainienne de 1932-1933 » , in : Vingtième siècle , 2014/1.

- Nicolas WERTH, L’Ivrogne et la marchande de fleurs : autopsie d’un meurtre de masse, URSS 1937-1938 , Points-Seuil, 2010.

- Olivier de LAROUSSILHE, L’Ukraine , PUF, 1998.

- Arkady JOUKOVSKY, Histoire de l’Ukraine. Des origines à nos jours , Éditions du Dauphin, 1993, rééd. 2005.

- Daniel BEAUVOIS, Pouvoir russe et noblesse polonaise en Ukraine 1793-1830 , Éditions du CNRS, 2003.

- Daniel BEAUVOIS, La bataille de la terre en Ukraine , Septentrion, 1998.

- Gilles LEPESANT (coord.), L’Ukraine dans la nouvelle Europe , Éditions du CNRS, 2005.

Intervenants
  • directeur de recherche émérite au CNRS et président de la branche française de Memorial International
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......