LE DIRECT

Être député sous la Troisième République

59 min
À retrouver dans l'émission

Chambre des députés
Chambre des députés

Au moment où 234 nouveaux députés – nouveaux et nouvelles ! – font leur entrée au Palais-Bourbon, à l’orée de la 14ème législature de la Vème République, et où ils s’apprêtent à découvrir les tours et les détours d’une belle fonction républicaine dont ils avaient rêvé sans en connaître forcément de près la nature, les exigences et les satisfactions, un recul en arrière s’impose pour comparaison. Et si certains d’entre ces élus tout neufs nous écoutent en parcourant déjà, ce samedi matin, au volant de leur voiture, les routes de leur fraîche circonscription, ils s’intéresseront peut-être à la vie quotidienne de leurs prédécesseurs lointains, au temps de la Troisième République. En attendant de vérifier que, comme eux, ils seront tiraillés inévitablement entre leur responsabilité de législateurs et leur tâche d’intermédiaires au service de leurs électeurs et en direction des pouvoirs publics. L’équilibre n’était pas plus aisé alors qu’aujourd’hui, entre l’efficacité d’une présence suffisante au Palais-Bourbon et l’assiduité exigée « sur le terrain ». « Sur le terrain »… Cette expression n’était pas encore de mise mais sa nécessité oui, dans le souci obsédant d’une réélection, au terme qui paraissait toujours trop bref : quatre ans jadis, cinq à présent.

Jean Garrigues, professeur d’histoire contemporaine à l’Université d’Orléans, président du Comité d’histoire parlementaire et politique et directeur de la revue Parlements , va nous guider dans ce monde-là, un monde toujours scruté, souvent incompris, parfois dénigré. Bien des composantes du paysage ont changé, depuis la Troisième République, avec l’évolution, notamment, des formes de l’éloquence, des circuits de l’information et des mécanismes institutionnels. Mais je ne doute pas que nous n’en allons pas moins débusquer de remarquables permanences. Jean-Noël Jeanneney

Programmation sonore :

- Chanson Aux frais de la princesse d’Aristide BRUANT , interprétée par PATACHOU.

- Extrait d’un entretien de Jacques CHANCEL avec Georges BONNET , Radioscopie , le 5 octobre 1970.

- Extrait d’un discours de Paul DESCHANEL , décembre 1914.

- Interview de Charles ERHMANN , député des Alpes-Maritimes , reportage de Jean-Michel BLIER, Le Choix d’Inter , le 13 octobre 1996.

- Chanson de 1945 sur les députés.

- Interview de l’ancien député socialiste BRACKE DESROUSSEAUX (éloge d’Albert de MUN), janvier 1949.

- Chanson de René DORIN sur l’affaire STAVISKY , interprétée par Pierre REGGIANI en mai 2002 (pour l’émission Concordance des temps ).

- Interview de Philippe SEGUIN , Le téléphone sonne , émission consacrée à la vie d'un député, par Claude GUILLAUMIN, le 3 octobre 1978.

Bibliographie :

- Jean GARRIGUES (dir.), Histoire du Parlement de 1789 à nos jours, Armand Colin, 2007.

- Pierre GUIRAL et Guy THUILLIER, La vie quotidienne des députés en France de 1871 à 1914 , Hachette littérature, 1980.

- Jean GARRIGUES, Les hommes providentiels : histoire d’une fascination française , Seuil, 2012.

Intervenants
  • historien, professeur à l'université d'Orléans, président du comité d'histoire parlementaire
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......