LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L'ennui, peinture de Gaston de La Touche, 1893.

L'ennui, ce lourd couvercle

58 min
À retrouver dans l'émission

Le confinement a fait surgir de multiples témoignages sur le spleen et, dans bien des âmes, le temps a paru s’étirer interminablement. En compagnie de Sylvain Venayre, nous allons nous intéressons ce matin à l'histoire de l'ennui...

L'ennui, peinture de Gaston de La Touche, 1893.
L'ennui, peinture de Gaston de La Touche, 1893.

Ce matin, je vais prendre un risque considérable, et vous allez en convenir si je vous annonce que mon propos est de traiter de l’histoire de l’ennui et que mon espoir, peut-être fou, est de le faire sans vous ennuyer. 

Si nous allons nous risquer sur ces rivages glissants, c’est évidemment parce que les derniers temps de confinement ont fait surgir de multiples témoignages sur le spleen que les rigueurs de l’enfermement forcé et la pesanteur de l’inactivité ont provoqué chez beaucoup. Dans bien des âmes, le temps a paru s’étirer interminablement, faute d’incitations extérieures et, en somme, comme le disait Blaise Pascal, de divertissement. 

J’ajoute que, bien sûr, comme toujours, la manière dont d’autres ont échappé à ce chagrin, à cette frustration, à cet ennui n’est pas moins intéressante à considérer, en éclairage inversé. Nous allons braquer surtout l’attention, pour des rapprochements avec l’époque contemporaine, sur le XIXe siècle. Celui-ci offre, en effet, sur le sujet de l’ennui, une grande diversité de variations, dont témoignent non seulement les écrivains, mais aussi les commentaires des essayistes, la littérature médicale, les récits de voyage, les journaux intimes, les prescriptions ecclésiastiques ou encore les observations des premiers sociologues du travail. 

En somme, une riche provende dont avait tiré profit naguère un livre collectif publié par les Presses de la Sorbonne. Un livre intitulé l’Ennui, histoire d’un état d’âme et dirigé, de concert avec trois autres de ses collègues, par mon invité, Sylvain Venayre, qui est professeur à l’Université de Grenoble. En ce qui le concerne, dans l’ensemble de ses activités d’historien, il se montre assez inspiré par ce goût du jeu qu’Aristote disait nécessaire afin de devenir sérieux pour éviter tout risque de succomber à la morosité dont nous nous apprêtons à traiter aujourd’hui.

ARCHIVES DIFFUSÉES

  • Dans notre générique de début : extrait du film "Pierrot le fou", avec Anna Karina et Jean-Paul Belmondo, réalisé par Jean-Luc Godard en 1965.
  • Lecture Spleen de Charles Baudelaire par Daniel Mesguich en 2015.
  • Extrait d'une adaptation radiophonique de Armance ou quelques scènes d'un Salon de Paris en 1827 de Stendhal, par René Farabet (récitant), diffusée sur France Culture, le 24 mai 1967.
  • Lecture par Guillaume Gallienne d'un extrait de Madame Bovary de Gustave Flaubert (1857), dans l'émission "Ça peut pas faire de mal" sur France Inter, le 18 avril 2015.
  • Lecture d'un extrait de La Confession d'un enfant du siècle d'Alfred de Musset (1836), par Serge Kerval en 1990.
  • Chanson "Je hais les dimanches" par Juliette Gréco, paroles de Charles Aznavour, 1951.
  • Musique de notre générique de fin : Chanson "Ce mortel ennui" de Serge Gainsbourg, 1964.

BIBLIOGRAPHIE

  • Pascale Goetschel, Christophe Granger, Nathalie Richard, Sylvain Venayre (dir.), L'ennui. Histoire d'un état d'âme, Publications de La Sorbonne, 2012.
  • Sylvain Venayre, Panorama du voyage. 1780-1920. Mots, figures, pratiques, Les Belles Lettres, coll. « Histoire », 2012.
  • Sylvain Venayre, Pierre Singaravélou (dirs.), Le Magasin du Monde. La mondialisation par les objets du xviiie siècle à nos jours, Fayard, 2020.
  • Sylvain Venayre (dir.), Histoire dessinée de la France, 20 vol., Paris, La Revue dessinée/La Découverte.
Intervenants
  • Historien, Professeur d’histoire contemporaine à l’Université Grenoble-Alpes
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......