LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
« Un nouveau superbe clipper partant pour San Francisco », publicité pour le voyage vers la Californie publiée à New York dans les années 1850.

La Californie, unique toujours, rebelle souvent

59 min
À retrouver dans l'émission

Nous allons, ce matin, nous porter vers la Californie. Il s’agit de comprendre quelles forces historiques profondes peuvent expliquer pourquoi elle a réagi de façon si spécifiquement chagrine, inquiète, pour ne pas dire angoissée à l’élection de Donald Trump à la Maison-Blanche...

« Un nouveau superbe clipper partant pour San Francisco », publicité pour le voyage vers la Californie publiée à New York dans les années 1850.
« Un nouveau superbe clipper partant pour San Francisco », publicité pour le voyage vers la Californie publiée à New York dans les années 1850.

Bonjour !

Nous allons, ce matin, nous porter vers la Californie. Il s’agit de comprendre quelles forces historiques profondes peuvent expliquer pourquoi elle a réagi de façon si spécifiquement chagrine, inquiète, pour ne pas dire angoissée à l’élection de Donald Trump à la Maison-Blanche. On y a vu prospérer sur les réseaux sociaux des revendications d’indépendance, évoquant un « Calexit », mot forgé à partir du Brexit. Ces appels à une séparation, tout minoritaires qu’ils demeurent encore, ne sont pas rejetés comme absurdes quand ils soulignent que cet état de 40 millions d’habitants constitue en soi la sixième puissance économique du monde, et qu’une large majorité, elle a été de 62% pour Hillary Clinton, y répugne a tout ce qu’incarne le nouveau président. Le conseil des autorités municipales de San Francisco a pris une résolution tonitruante contre un président qui, je cite, « a fait preuve d’un manque de respect envers les valeurs qui sont tenues en haute estime dans celle ville ». Et de citer les droits des femmes, les mariages homosexuels, le respect de la religion musulmane et des communautés dites de couleur, la lutte contre le changement climatique, qui n’est ni un canular ni un complot des Chinois, la Sécurité Sociale pour tous, la considération pour les amis et alliés du monde entier…. Voilà une assez rude nasarde. Et afin de l’interpréter sous la lumière de la longue durée, j’ai convié la compétence d’Annick Foucrier, professeur à la Sorbonne, Paris 1, et directrice du Centre de recherches d’histoire nord-américaine. Je me réjouis qu’elle soit devant moi pour parler de la Californie, unique toujours et souvent rebelle.

PROGRAMMATION SONORE

- Chanson « San Francisco », Maxime LE FORESTIER, 1972.

- Lecture de L’Or de Blaise CENDRARS, par Jean SERVAIS, le 20 mai 1954.

- Lecture d’un texte de Jack LONDON sur le tremblement de terre de 1906, paru dans le journal Collier’s en 1906.

- Entretien d’André BOURIN avec Romain GARY, le 10 juin 1969 sur France Culture.

- Itv de Jerry RUBIN dans les Nuits magnétiques, par Pascal DUPONT, le 28 juin 1978.

- Reportage sur les émeutes raciales de Los Angeles, le 1er août 1965.

BIBLIOGRAPHIE

- Annick FOUCRIER, Le Rêve californien. Migrants français sur la côte Pacifique, XVIIIe-XXe siècles, Belin, 1999.

- Jean-François COULAIS et Pierre GENTELLE (direction), San Francisco, Belin, 2003.

- Californie. L’eldorado américain ? MAPPE, 2017.

- Annick FOUCRIER, Les gangsters et la société américaine (1920-1960), Ellipses, 2001.

Intervenants
  • Professeure émérite, histoire de l'Amérique du Nord, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne,
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......